Le dernier conte de Pascale Leconte

Alors qu’elle vient d’échapper à une tentative d’assassinat, la princesse Bianca doit fuir les gardes de l’Afag et sa marâtre. Lors de ce voyage initiatique, Bianca retrouvera les différentes héroïnes de nos contes d’enfant. Que sont donc devenues Cendrillon, Belle, Aurore ou Peau d’Ane après leur mariage avec le prince charmant ? Sous l’apparence d’un conte de fées, ce récit relate le passage entre un monde ancien, où l’humain vit en harmonie avec la nature, les forces invisibles qui l’habitent, et le début d’une nouvelle ère centrée sur l’homme matérialiste et égocentrique.

Tout d’abord je remercie l’auteure de m’avoir gentiment envoyé son roman. J’ai beaucoup été attiré par la couverture. Avec toutes ces petites fées, je l’ai trouvé toute jolie et tout mignonne. Après avoir vu la couverture et lu le résumé, j’avais tellement envie de découvrir ce roman. Et j’ai d’ailleurs passé un très bon moment pendant cette lecture, qui fut d’ailleurs la première de l’année 2020!

L’histoire m’avait énormément intriguée. Une histoire d’une princesse en difficulté sous forme de conte de fée? J’adhère totalement! Forcément qui dit conte dit code à respecter! Et bien ici on n’y échappe pas et tout est respecter comme il faut! Une princesse, un prince charmant, de magnifiques château, des marâtres mauvaises et des animaux absolument mignons! On va donc suivre la princesse Bianca qui doit absolument s’enfuir pour échapper à la tentative d’assassinat commandité par sa méchante marâtre, et qui d’ailleurs vous pourrez le découvrir pendant votre lecture, n’est pas sans rappeler un conte extrêmement connu! Au fil de son périple, elle va tomber sur plusieurs princesses bien connu d’ailleurs. Sauf que se marier avec son prince charmant ne donne pas toujours ce que l’on espérait… Tout au long de son voyage, elle doit remplir un livre que sa marraine lui a confier. Elle doit répertorier tout ce qu’elle découvre sur les gardes de l’Afag, les motivations de l’Afag, toutes les espèces d’animaux, de plantes qu’elle découvre dans son voyage. Elle est accompagné de Taïmoon, jardinier dans son palais, qui deviendra son mai au fil de leur voyage Il va d’ailleurs l’aider à illustrer son livre du mieux qu’il peut.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteure. Elle est fluide, très addictive. Ça change de ce que j’ai l’habitude de lire, étant donné que ce soit sous forme de conte de fée. J’ai beaucoup aimé sa façon de nous embarquer dans son univers féerique! J’ai beaucoup aimé et je n’ai vraiment pas mis longtemps pour le lire. Ceci dit, pour moi 190 pages ce n’est vraiment pas grand chose.. Alors autant vous dire qu’il n’a clairement pas fait long feu dans mes mains. Mais j’ai tant aimé l’histoire qu’il fut très compliqué de le lâcher! Et puis vu qu’il n’est pas très gros ce ne fut pas trop dur de le lire en si peu de temps. Les différentes illustrations qu’il y a au fil du roman apporte un petit quelque chose en plus et rend la lecture un brin plus agréable. J’ai beaucoup aimé les découvrir d’ailleurs.

Pour ma première lecture de 2020, ce fut une très bonne lecture et une très bonne découverte. J’ai tellement envie de me plonger encore un peu plus dans l’univers de Pascale Leconte. J’ai d’ailleurs déjà repéré d’autres de ses romans qui me font terriblement envie! Avec Le dernier conte elle a tellement réussi à me faire rêver avec son univers digne d’un conte de fée que je veux absolument découvrir ses autres romans pour en découvrir encore plus sur son univers et rêver encore et encore parce que franchement ce n’est pas beau de rêver?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s