Trente-trois jours de pluie de Julie Toutin

« Je ne me rappelle pas avec précision du jour où j’ai rencontré Chris. Je ne me souviens pas des dates, des personnes présentes et encore moins du temps qu’il faisait. En revanche, je sais que je peux remettre chronologiquement la façon dont les choses se sont passées la seconde fois où je l’ai vu avec une exactitude quasi millimétrée. Et tout ce qui en a découlé par la suite… » Depuis son retour dans la ville de Chapelle-sur-Mer, Lou cultive son amour pour la vie et les petits bonheurs quotidiens. Ses rencontres avec Alice Desmoulins, résistante durant la Seconde Guerre mondiale et Chris, pompier dans la caserne de la ville risquent fort de chambouler son petit monde bien rangé.     

J’ai eu l’occasion de lire ce roman pour le jury des lecteurs Librinova et quel opportunité incroyable. Grâce à ça je serais peut être passé à côté de ce roman pour mon plus grand désespoir. Je suis tellement heureuse que ce livre se soit retrouvé dans ma pile à lire pour le jury! Parce que vous l’aurez peut être compris mais ce roman fut un énorme mais énorme coup de cœur. Un de mes plus gros coup de cœur de l’année et même de tous les romans que j’ai pu lire de ma vie. Oui oui à ce point là oui et non je n’exagères absolument pas!

Déjà, j’étais très intriguée par la couverture. Je la trouves absolument magnifique. Elle est simple, mais parfois la simplicité est parfaite. Et dans ce cas là c’est exactement le cas. Une couverture sobre mais tellement efficace avec une police d’écriture toute mignonne qui m’a énormément plu. Et le résumé nous donne terriblement envie de se plonger dans ce roman. Plonger dedans et n’en ressortir qu’une fois le roman fini.

Cette lecture fut pour moi incroyable. Je l’ai lu quasiment d’une traite, j’ai eu tellement de mal à le lâcher pour dormir, je n’avais qu’une envie c’était de le terminer mais la fatigue l’a emporté.. Je peux vous dire que le lendemain je l’ai très vite fini! Je crois qu’en piochant dans mes souvenirs même les plus lointains, c’est la première fois que j’ai ressenti ce sentiment en lisant un livre: l’émotion. J’ai déjà été émue par certains romans, j’ai déjà beaucoup pleurer sur d’autres romans également mais celui la l’émotion était vraiment différente. Et je crois que je n’ai jamais été aussi émue pendant ma lecture. Pour tout vous avouer, j’ai passé quasiment toute ma lecture les yeux humides d’émotion. Ça ne m’était jamais arrivé. Je ne sais même pas comment vraiment l’expliquer.

Je pense que déjà l’écriture de Julie y est pour beaucoup. J’ai eu un coup de cœur pour sa plume. Je l’ai trouvé absolument divine à lire. Elle m’a vraiment transporté dans son univers, m’a beaucoup émue. J’ai trouvé sa plume extrêmement poétique. C’était tellement agréable à lire! J’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé découvrir sa plume. J’ai rarement lu une écriture aussi belle, aussi poétique, aussi addictive, aussi fluide et aussi agréable à lire. Et pour tout vous avouer, j’en suis encore émue en écrivant cette chronique, va falloir que j’aille chercher un mouchoir je crois..

Il y a des romans qui, dès les premières pages, les premiers mots, ont déjà conquis votre cœur. Des romans qui dès le début vous savez d’avance que vous allez adorer. Des romans qui une fois fini vous ont marqués et que vous savez qu’ils vont vous marquer à vie, que vous n’êtes pas prêt d’oublier tant ils vont ont marqués. Des romans qui vont rester graver dans votre mémoire pour toujours. Et bien Trente-trois jours de pluie fait partie de ce genre de roman.

J’ai adoré le personnage de Lou. Elle m’a énormément touchée et émue. J’ai vraiment adoré la découvrir. Elle est fragile et forte en même temps. Elle a vécu quelque chose d’horrible pendant son adolescence, c’est cette épreuve qui la rend bien plus forte mais au final elle reste extrêmement marqué par cette dernière. Chris aussi m’a énormément plu. Je l’ai trouvé vraiment incroyable ce personnage. Et j’ai beaucoup beaucoup aimé sa relation avec Lou. Ils sont absolument adorables ensemble. Leur amitié m’a beaucoup touchée. J’ai adoré également la relation entre Lou, son frère et sa sœur. On rêve tous d’avoir une fratrie comme celle là. Ils sont très proches, toujours là l’un pour l’autre, toujours prêt à s’entraider. C’est vraiment une relation merveilleuse entre frères et sœurs. Mais la relation qui m’a le plus touchée c’est celle entre Lou et Alice, la pensionnaire des Champs fleuris où Lou lui rend visite et l’écoute lui raconter sa vie.

On alterne entre différents chapitres, ceux du présent, ceux du passé lorsque Lou a rencontré Chris et donc le début de leur amitié, ainsi que les chapitres concernant la vie d’Alice pendant la seconde guerre mondiale. D’ailleurs, malgré tout, j’ai eu une énorme préférence pour les chapitres qui concernent Alice et sa vie pendant la guerre. D’ailleurs plus on avance dans l’histoire plus certains éléments s’imbriquent et on finit par comprendre pas mal de choses! Ces chapitres m’ont énormément émue, et ont fini par me faire pleurer toute les larmes de mon corps.

Bon vous l’aurez compris, ce roman fut un véritable coup de cœur incroyable. C’est très rare que ça m’arrive mais absolument tout dans ce roman m’a émue. L’écriture de Julie qui est divine, les différents personnages, l’histoire qu’elle nous offre, absolument tout. Cette histoire a vraiment su me toucher au plus profond de mon être. Je ne suis pas prête d’oublier Lou et Chris qui m’ont beaucoup touché. Je ne suis pas prête d’oublier la vie incroyable d’Alice. Je ne suis pas prête d’oublier Trente-trois jours de pluie tout simplement…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s