Bad boys, l’intégrale de Sandra Marton

« Vous n’êtes qu’un mufle égocentrique et arrogant ! » Lorsque ces mots franchissent les lèvres d’Addison McDowell, Jacob Wilde reste interdit. S’il ne se souvient plus de la dernière fois où quelqu’un a osé le défier de la sorte, il doit avouer que le tempérament de feu d’Addison a le pouvoir d’éveiller son intérêt – et son désir. Aussi, séduire la sublime jeune femme lui apparaît soudain comme le plus savoureux des défis… 

Avocat de métier, Caleb Wilde est chargé de convaincre une jeune femme de céder la garde de son enfant à naître à la puissante famille du père. Mais, lorsqu’il découvre le visage de la femme en question, la fureur l’envahit. Sage Dalton… Celle qui, quelques mois plus tôt, l’a séduit avant de se jouer de lui. Caleb refuse pourtant de renoncer à cette affaire. Car une question le hante : cet enfant pourrait-il être le sien ?

 Juste une expérience ? Travis Wilde est hors de lui. Ainsi, ce qui a été pour lui la nuit la plus torride et inoubliable de son existence n’était pour Genevieve qu’une vulgaire expérience ? Blessé, il jette sans ménagement la jeune effrontée hors de chez lui. Pourtant, il doit se rendre à l’évidence : Genevieve lui a fait perdre la tête. Et, s’il veut l’oublier, il doit d’abord assouvir son désir et la remettre dans son lit… 

Je suis tombée sur ce roman un jour lorsque je flânais dans ma bouquinerie préférée. Le résumé m’a plutôt plu sur le moment et puis vu le prix je me suis laissée tenter! Je me suis dis que ça allait être une lecture plaisante et que je passerais un bon moment. Il est resté un bon moment dans ma pal et je l’ai justement sorti à l’occasion d’un challenge. Malheureusement ce ne fut pas une lecture très agréable. Il y a énormément de points négatifs qui m’ont dérangés et qui sont venus entacher ma lecture. Je suis vraiment ressortie déçue de ce roman. Même si il y a un ou deux points positifs, ce n’est pas assez comparé au négatif qui prend trop le dessus.

Commençons par le seul point positif que je retiens après cette lecture. C’est l’écriture de l’auteure. Alors certes, ce n’est absolument pas l’écriture la plus dingue que j’ai pu lire mais elle se lit très facilement. Elle est agréable à lire, rend la lecture assez addictive malgré tout. Elle nous donne envie de découvrir l’histoire de ces trois frères. Malheureusement c’est vraiment le seul point positif que je retiens de cette lecture.

Le roman est une intégrale et il est donc séparé en trois tomes. Chaque tome est consacré à un des trois frère Wilde. Le premier concerne Jacob, le deuxième concerne Caleb et le dernier est sur Travis. J’avais peur d’une chose avant de me plonger dedans et malheureusement j’étais sûre que ça allait arriver. Le problème c’est que le roman fait 464 pages en sachant que ce sont trois tomes indépendant donc un tome fait environ 150 pages ou un peu plus. Et donc forcément je redoutais que les romances soient bien trop rapides. Bingo, en plein dans le mille…

Parlons des romances. J’ai trouvé qu’elles n’étaient absolument pas crédibles. Le coup de foudre peut exister, certes je le conçois. Mais rencontrer quelqu’un et dire le lendemain que vous avez besoin de lui dans votre vie? Non pour moi ce n’est pas possible… Faire une demande en mariage au bout de quoi deux semaines et dire qu’elle est la femme de vitre vie? Non plus, pour moi ce n’est pas possible.. Le fait que ça aille beaucoup BEAUCOUP trop vite comme ça, ça à tout gâché. Ça fait perdre toute crédibilité à leurs histoires. Plus d’une fois j’ai levé les yeux au ciel tant ça m’a exaspéré. C’était nian nian à souhait à coup de « je ne peux plus vivre sans toi » au bout de deux jours de connaissances. Je ne suis pas une grande romantique ni une personne fleur bleue, au contraire ça me gonfle plus qu’autre chose. Dans les romances, ça ne me dérange pas tellement, tant que ce n’est pas dans l’abus comme ici..

Ensuite les personnages. Au vue du titre, je m’attendais à faire la rencontre de trois frères qui sont de vrais bad boys. Genre tatoué de partout, en mode bikers où je ne sais pas mais vous voyez le genre? En vérité devant nous nous avons un cow boy, un avocat et un expert financier, qui sont et ce malgré de nombreuses conquêtes, de vrais gentleman dans leur façon d’être. Alors bon on est très loin des badboys qu’on a l’habitude de rencontrer. J’ai trouvé ça dommage de nous fausser avec le titre, même si j’ai relativement apprécié les trois frères Wilde au fil de ma lecture, ce sont tout de même des personnages intéressants à découvrir. Surtout qu’ils ont tous les trois servis pour l’armée, on découvre au fil des pages que la guerre les a littéralement transformés..

L’autre problème concernant les personnages, c’est qu’ils ne sont pas développés. Comme je le dis juste au dessus concernant la romance, c’est beaucoup trop rapide. Et du coup forcément, les personnages ne sont pas approfondis. On apprend le stricte minimum, histoire de ne pas être trop perdu, mais c’est tout. J’ai eu l’impression du coup que les personnages étaient bâclés. C’est vraiment frustrant pour nous lecteurs je trouve. On nous offre des personnages mais sans pour autant nous en dire trop. J’ai eu l’impression d’être dupée, l’impression que l’on me cache des choses. Et c’est, encore une fois, bien dommage je trouve.

Concernant l’intrigue. Et bien comme les autres points que j’ai abordé, l’intrigue aussi ne casse pas trois pattes à un canard… Evidemment, et encore une fois ça va beaucoup trop vite! J’aurais aimé avoir une histoire bien développé, que ça prenne le temps nécessaire etc. Mais non, dès le premier regard ils ressentent un désir incroyable et le lendemain c’est déjà devenue une femme indispensable à leur vie et j’en passe. Encore une fois, ça fait perdre toute crédibilité à l’histoire. Quand on fait le bilan et qu’on voit qu’ils se sont rencontrés, on vécus des moments ensemble et se marient et tout ça en genre même pas 1 mois franchement? C’est trop pour moi..

Je trouve ça vraiment dommage puisque l’idée de base n’est pas mauvaise du tout! Suivre trois frères comme les Wilde c’est pas mal comme idée. En plus le côté cow boy, ranch et Dallas est vraiment plaisant. Les romances trop rapides, les personnages peu approfondis, l’intrigue bien trop rapide elle aussi viennent vraiment tout gâcher. Ca rend le roman vraiment peu crédible et à la limite agaçant même. Je n’ai pris aucun plaisir à lire cette intégrale et j’en viens même à regretter de l’avoir lu pour tout vous dire. Au vue du titre, j’ai vraiment eu l’impression de m’être fait dupée. En aucun cas les personnages sont des bad boys et je trouve ça bien dommage d’avoir utilisé ce titre. Peut être pour attirer les lecteurs? En tout cas, c’est rare que je dise quelque chose comme ça mais je ne recommande vraiment pas cette lecture à qui que ce soit..


Une réflexion sur “Bad boys, l’intégrale de Sandra Marton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s