A girl, Tome 1 : A girl Utopia d’Oderu Chan

Ère du Renouveau. Un monde où les femmes gouvernent en toute liberté. Un monde où les hommes ont perdu leur statut et n’ont plus aucun droit. Devenus des « Masculins », on leur implante, dès leur naissance, des « dominationems » qui contrôlent leurs faits et gestes… Privés de liberté, ils n’ont qu’un rôle: servir leur Maîtresse. La « Cueillette » Je dois choisir mon Masculin et lui attribuer un « mode ». Numéro 400 Enfermé dans une cellule à part, il est différent des autres. Il a vécu hors du Centre. Il a connu le monde de Jadis. Son dominationem a été modifié. Par qui ? Pourquoi ? Ma rencontre avec lui fera tout basculer. Je croyais vivre dans un monde « parfait » et pourtant, la vérité m’a été cachée. A présent, je vais devoir transgresser les règles pour sauver ma peau et celle de mon Masculin.

Je prends enfin le temps de me poser et d’écrire quelques chroniques. J’ai un retard monstrueux ça devient affolant tant j’accumule du retard. Je lis bien trop vite limite pour réussir à suivre le rythme. Je dis ça en rigolant mais en vérité c’est vraiment ça! Je lis bien trop vite comparé à mes chroniques écrite haha. Mais soit, à un moment donné il faut bien se poser un moment pour écrire tout ça. Surtout lorsqu’il s’agit de service presse! Comme ici justement. D’ailleurs je remercie énormément l’auteure qui en m’envoyant le tome 3 en papier m’a envoyé les deux premiers en numériques. Un grand merci à toi pour la confiance que tu me donnes!


Alors là, j’avais vraiment hâte de pouvoir vous parler de ce roman. Je l’ai commencé en fin de soirée en sentant l’insomnie pointer le bout de son nez. J’ai été incapable de lâcher ma liseuse. Résultat j’ai lu cette petite merveille d’une traite. J’avais l’intention de lire quelques chapitres en attendant que le sommeil m’emporte mais même avec les yeux qui me piquait comme pas possible j’en ai été tout bonnement incapable. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un livre d’une traite comme ça mais alors celui là a littéralement conquis mon petit cœur de lectrice.


Je pourrais même sire en vérité qu’il s’agit d’un gros coup de cœur. Je me suis retenue de ne pas me jeter sur le deuxième tome dans l’immédiat mais je voulais d’abord écrire la chronique du premier tome pour éviter de me perdre entre les deux. Résultat j’ai attendu bien trop longtemps pour l’écrire mais maintenant que c’est chose faite, le deuxième tome sera une de mes prochaines lectures ça c’est sûr. J’ai tout simplement tout aimé dans ce roman. Quand je dis tout c’est vraiment tout. Une bonne dystopie comme je les aime ça fait du bien! Surtout que ça faisait un bon moment que je n’avais pas lu de Dystopie. Ça fait du bien!


Commençons par le commencement. La couverture. N’est elle pas magnifique franchement? Avant même d’avoir lu le résumé, elle attire notre regard et on ne veut qu’une chose c’est découvrir ce que cache cette petite merveille. Alors évidemment la couverture ne fait pas tout, je vous l’accorde. Mais il faut bien l’avouer que ça fait beaucoup quand même. Une couverture magnifique donne envie d’aller vers le roman, de nous intéresser à lui etc. Un livre dont la couverture n’est pas la plus jolie malheureusement ça nous donne pas envie, nous en tant que lecteurs, de s’intéresser à celui ci. Même si la couverture joue beaucoup dans mes choix, je me fis aussi beaucoup au résumé! Ici rien qu’à la couverture et au résumé je savais que j’allais aimé ma lecture. Et je ne me suis pas trompé!


Concernant la plume de l’auteure, elle est divine! Vraiment, c’est une merveilleuse découverte que j’ai fais et clairement une des meilleures d’ailleurs. Elle est fluide, ça se lit hyper vite et bien. Je n’ai vraiment pas vu les pages défiler. Elle est grandement addictive. C’est même une des plumes les plus addictives que j’ai pu lire jusqu’ici. La preuve, je n’ai jamais su lâcher ma liseuse. Ça faisait très longtemps qu’un roman ne m’a happé comme ça. C’est comme si plus rien n’existait autour de moi et que j’étais dans une énorme bulle, hypnotisée par ma liseuse et les mots que je lisais. Ça faisait un moment que je n’avais pas ressenti ça durant une de mes lectures et ça fait beaucoup de bien de ressentir ça! Un des meilleurs sentiments que l’on peut ressentir en tant que lectrice!


Maintenant passons aux choses sérieuses. L’histoire et les personnages. Tout d’abord l’intrigue. Elle est tout bonnement géniale! Pour la faire courte, on va se retrouve dans un monde futuriste où les femmes ont clairement pris le pouvoir. Lorsqu’elles atteignent l’âge de 16 ans, elles vont à ce que l’on appelle: la cueillette. Elles pourront donc avoir leur propre masculin. Les hommes, dans ce monde, ne servent entre guillemet pas à grand chose! On choisit le mode que l’on veut pour le masculin et étant donné le dominationem que l’on leur implante dès la naissance, on peut contrôler les moindres faits et gestes. Un masculin ne peut pas parler sans l’accord de la femme d’abord pour vous donner une idée!
Je trouve l’idée des femmes au pouvoir comme ça, complètement supérieure aux hommes, une excellente idée, genre vraiment. C’est la première fois d’ailleurs que je vois ça dans un roman et ce n’est clairement pas pour me déplaire! Bon après c’est vrai qu’au niveau des masculins, ça part assez loin et ça fait quand même beaucoup de peine pour les masculins. Ils sont vraiment traité comme des êtres inférieurs, pas capable de ressentir la moindre émotions, rien.. Et puis certaines femmes utilisent leurs masculins pour de drôle de façon et leur font faire de drôles d’actes.. Mais certaines personnes pensent le contraire, comme Erine, notre personnage principale!


D’ailleurs parlons des personnages! J’ai adoré le personnage d’Erine. J’aime beaucoup sa façon de penser, qui est bien contraire à la majorité. Elle ne veut pas de masculin et elle fait partie des personnes qui sont persuadés que les masculins peuvent penser par eux même. J’adore son caractère également. Je la trouve vraiment courageuse, surtout lorsque l’on voit les épreuves par lesquelles elle va devoir passer. J’ai eu un gros coup de cœur pour Saturn, le masculin qu’Erine va finir par choisir puisqu’elle n’a pas le choix. J’ai vraiment adoré son personnage, bien différent des autres. De plus, j’ai vraiment beaucoup aimé la relation entre lui et Erine. On voit un lien fort se créer au fil des pages. Leur relation évolue doucement mais surement et j’ai hâte de voir si elle continue d’évoluer encore dans la suite! Il me tarde de découvrir tout ça!

Je vais très vite me plonger dans la lecture du deuxième tome puisqu’au vu des événements qui se sont déroulés dans ce premier opus, on a qu’une seule envie: se jeter sur le deuxième tome. Surtout au vue de cette fin absolument dingue! J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures d’Erin et Saturn. Je me suis beaucoup attachée à eux en tout cas!


Ce premier tome m’a vraiment énormément conquise. J’ai vraiment tout aimé. La plume de l’auteure qui est vraiment fluide et addictive. L’univers dystopique est absolument fascinant. L’intrigue est vraiment passionnante à suivre. On a pas mal de rebondissements et d’action. On ne s’ennuie vraiment pas. Les personnages sont vraiment attachants en plus de ça. En bref, ce premier tome est pour moi incroyablement parfait!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s