NeuN de Tsutomu Takahashi

Ils étaient les élus, ils sont maintenant les proies.

Allemagne, 1940. Pour assurer la pérennité du Troisième Reich, treize enfants ont secrètement hérité de l’ADN d’Hitler. Neun est le neuvième d’entre eux. Mais lorsque le projet est subitement abandonné, il ne peut compter que sur Theo, un soldat allemand qu’il a pour tuteur, pour espérer survivre…

J’avais une certaine appréhension avant de lire ce premier tome. J’avais assez peur vu le thème abordé. Il faut le dire, le sujet est tout de même délicat. J’avais peur de ne pas apprécier ce manga. Et finalement c’est tout le contraire! J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome et il me tarde déjà de lire la suite.

Ce premier opus se lit à une vitesse incroyable. Il faut dire qu’il y a peu de dialogue a vrai dire. Alors évidemment, ça se lit vraiment très vite. Et j’ai été grandement surprise par ce tome. On m’en avait parlé justement en me disant qu’il était génial. Et bien maintenant je comprends mieux pourquoi!

L’histoire est assez simple. On se trouve en pleine Allemagne des années 1940, le nazisme est à son apogée. Treize enfant ont hérité secrètement du gêne d’Adolf Hitler. Sauf que le projet est subitement abandonné. Les SS ont ordre d’éliminer les treize enfants. Neun est l’un d’entre eux, il est le neuvième d’où son nom. Quand les soldats viennent dans son village pour le tuer, il peut compter sur Théo, son « garde du corps » pour pouvoir le sauver. Ils vont donc s’enfuir à travers l’Allemagne pour essayer de fuir en France puis ensuite en Angleterre. On va donc les suivre dans ce périple qui s’annonce vraiment compliqué.

J’ai beaucoup aimé le coup de crayon du mangaka. C’est brut, parfois ça peut même paraitre grossier mais je trouve que ça correspond parfaitement avec le manga en lui même. J’ai vraiment accroché avec le style des illustrations! Une très belle découverte.

J’ai adoré le personnage de Neun. Ce petit garçon est vraiment très touchant je trouve. Il l’est encore plus quand il découvre qu’il possède les gênes d’Hitler. Il se remet en question, est ce qu’il mérite de vivre en sachant qu’il a les gênes de ce monstre? J’ai adoré Théo également. Il fera absolument tout ce qui est en son pouvoir pour protéger Neun, même au péril de sa vie. Il apparaît comme un jeune homme assez froid. Mais au final son personnage est vraiment intéressant! Tout comme celui de Naomi, le wand du huitième enfant, Acht. Elle est vraiment incroyable j’ai beaucoup aimé! Elle est comme Théo et fera tout protéger le jeune Acht. Ce premier tome est vraiment une sacré belle découverte. Je ne m’attendais pas du tout a autant apprécié ce manga. Je n’ai désormais qu’une seule envie c’est de me jeter sur le deuxième tome. Il me tarde de voir la suite des aventures de Théo et Neun!

J’avais beaucoup aimé le premier tome et je dois dire que ce deuxième opus prend une tournure qui me plait énormément! Je ne pensais vraiment pas m’intéresser autant à ce manga et pourtant! Comme quoi les surprises sont souvent bonnes!

On retrouve donc Théo, Naomi, Neun et Acht toujours caché dans la maison de l’hôtelier. Les SS sont toujours à la recherche de la descendance d’Hitler pour les exterminer.. Théo prend sa mission très à cœur et protège Neun coûte que coûte! Mais les SS ne l’entendent pas du tout de cette oreille. Sous la direction du Doktor U, ils n’hésitent pas une seule seconde à employer une manière radicale pour débusquer les descendants d’Hitler..

J’ai adoré avoir le passé de Théo au début de ce tome. De plus, on se rend compte que son passé est lié à celui de Doktor U, un an plus vieux que Théo. Et dès son plus jeune âge, on se rend vite compte que ce personnage est complètement barré! U n’hésite pas à jouer avec les sentiments de Théo pour le faire plier et obtenir de lui les informations cruciales sur Neun. Mais évidemment, Théo ne se laisse pas abattre et quitte à mettre sa propre vie en danger, il n’hésite pas.

On découvre également les raisons de l’abandon du projet ainsi que l’élimination des descendants. On découvre également que l’enfant parfait, le numéro 6, est ce qu’on appelle un synchronisateur. On ne sait pas du tout en quoi ce la consiste.. Mais on découvre également que Neun semble avoir des pouvoir étranges… Et on se rend compte à la toute fin du tome ce qui lui arrive.. Ca nous promet une suite palpitante et le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai hâte!

Ce manga, je trouve, est une petite pépite. Chaque tome est incroyable et nous donne envie de lire la suite. Je trouve qu’il est fascinant, passionnant même. Le sujet abordé est pour le moins original! Ca se lit hyper vite et c’est super addictif. Que demander de plus?

On est déjà au troisième tome et je trouve que l’histoire a déjà beaucoup avancé! On ne traine pas dans ce manga et au final c’est bien mieux comme ça! Le manga ne souffre donc pas une seule de longueurs qui viennent gâcher la lecture. Non, ici on rentre dans le sujet immédiatement et tout s’enchaine!

J’ai particulièrement aimé ce troisième tome que j’ai trouvé incroyable et vraiment triste. On retrouve donc nos personnages là où on les a laissés. Sechs a rejoint le groupe après que Theo l’ai sauvé du camion. Evidemment, il ne savait pas qu’il s’agissait du sixième enfant d’Hitler… Il s’est donc infiltré dans ce groupe et y sème la zizanie d’ailleurs… L’histoire prend donc un tournant, du moins selon moi. On va donc suivre Théo et les autres toujours dans leur fuite. On va également rencontré un personnage vers la fin. Celui de Elf. Neun, lui va beaucoup se remettre en question, il culpabilise énormément..

Dans ce tome, on fait certaines découvertes, on rencontre de nouveaux personnages, l’histoire avance assez vite. D’ailleurs la fin de ce troisième opus m’intrigue énormément! Le personnage d’Elf que l’on rencontre vers la fin du manga m’a beaucoup plu. Du moins pour ce que j’en ai vu. Elle a un sacré caractère et n’hésite pas à foncer quoi qu’il arrive. Elle est intrigante et attire toute mon attention. J’aime toujours autant Neun. Il n’a vraiment pas une vie facile, de plus ses étranges pouvoirs ne lui facilite pas la tâche non plus..

Ce troisième tome est dans la continuité des deux précédents. On a des révélations au compte goutte, histoire nous tenir en haleine à chaque tome. L’intrigue est vraiment rythmé et ça se lit très vite. Après avoir lu ce troisième tome, je m’en vais de ce pas lire la suite!

Bien que j’étais fort septique avant de commencé ce manga pour le moins atypique. Il faut bien avouer que tome après tome je suis absolument conquise par l’univers et l’histoire. Et plus j’avance dans la série plus je prends de plaisir à lire chaque tome.

Dans ce quatrième opus, je trouve que le manga a pris une autre dimension. J’ai vraiment trouvé ce tome incroyable! Après que Sechs ai poussé Acht au suicide, Neun lui est bouleversé et compte bien lui faire payer ce qu’il a pu faire. En rejoignant la résistance en Pologne, Neun, Théo et Naomi découvrent Rebekka, la numéro onze. Ils vont devoir faire leurs preuves au sein de la Résistance si ils veulent s’en sortir.

Théo, dans ce tome, m’a vraiment impressionné. J’adore ce personnage depuis le début, sa façon de protéger Neun quoi qu’il arrive c’est vraiment quelque chose que j’ai beaucoup apprécié chez lui. Et ce qu’il fait dans ce tome, il faut bien l’avouer que c’est tout de même très courageux de sa part.

Neun est un personnage qui me touche énormément. Il se remet sans cesse en question, remet tout en question, le fonctionnement des humains etc. Il se pose tellement de questions. Et puis on voit qu’il est extrêmement touché par toute cette situation. Rebekka, quant à elle, elle est plutôt du genre fonceuse, elle veut coûte que coûte la mort des nazis et surtout celle d’Hitler.

Ce quatrième tome soulève pas mal de questions. Mais celle qui me turlupine le plus c’est au sujet de la synchronisation de Neun. Ce qu’il a fait avec Rebekka dans la petite maison dans la forêt m’a laissé perplexe. Pourquoi il se synchronise et surtout en quoi consiste cette synchronisation, comment elle fonctionne etc. J’ai hâte de découvrir le cinquième tome, pour voir comment Théo s’en sort, découvrir si on va découvrir le mystère qui émane de Neun etc. J’ai plus que hâte!

Ce cinquième tome est toujours aussi bon que les précédents. J’étais assez septique en commençant ce manga je ne vous le cache pas. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et finalement j’ai été agréablement surprise par ma lecture. Chaque tome est tout aussi bon comparé au précédent. Ce tome ci n’y échappe pas.

On fait une sacré découverte dans ce tome là. J’ai vraiment été surprise par rapport à ça je ne m’y attendais absolument pas! Je n’ai vraiment rien vu venir et je dois dire que même après quelques jours j’en suis encore « choquée ». Jamais j’aurai cru que le traitre soit cette personne.

Sinon on reprend l’historie là où on l’a laissé. Neun et Rebekka ont attiré l’attention des nazis avec ce qu’ils ont fait durant leur expédition dans le tome précédent. Théo est toujours infiltré dans le camp et ça se passe pas trop mal pour lui. Il se fait évidemment repéré par U. D’ailleurs c’est grâce à cet horrible personnage (on va pas se mentir hein) qu’on en apprend plus sur la synchronisation de Neun. Cet étrange pouvoir très mystérieux qui fait tout de même assez peur. D’ailleurs vers la fin du manga, Neun va faire une démonstration de ce pouvoir aux yeux de tous et je dois dire que c’est vraiment épatant. Mais également assez effrayant.

Il me tarde de me plonger dans la lecture du sixième tome. C’est vraiment un manga addictif qui donne envie d’avoir le tome suivant sous la main à chaque lecture. De plus la fin nous donne encore plus envie de découvrir la suite. Je me demande ce qui attend nos personnages dans les prochains tomes…


Une réflexion sur “NeuN de Tsutomu Takahashi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s