La gameuse et son chat de Wataru Nadatani

Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l’être. Son but dans la vie : consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie : un petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l’occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens !

J’ai laissé ce premier tome un moment dans ma PAL. Pourquoi? Je ne saurais trop vous dire les raisons. Mais il était temps que je le lise et bien je peux vous dire que l’avoir laissé de côté aussi longtemps fut une grosse erreur. Ce premier tome est tout bonnement excellent. J’ai adoré et il me tarde de lire le second tome qui est lui aussi dans ma PAL. Je suis une véritable gaga de chat alors franchement ce manga était fait pour moi!

On va suivre le personnage de Kozakura, une jeune femme de 29 ans célibataire. Employée modèle surnommé par ses collègues Miss zéro heures supp, fait toujours en sorte de finir à l’heure exacte. Et pour cause, la moindre minute de son temps libre est consacré à sa passion: les jeux vidéos. Mais elle ne fait pas que jouer, non, elle fait les jeux à 100% entièrement, de faire en sorte qu’elle est tout ce qu’elle peut avoir dans le jeu, monte ses personnages au niveau max etc. Un jour, elle adopte un petit chaton. Elle qui est complètement novice avec les chats va devoir apprendre à le dresser correctement et apprendre à cohabiter avec lui entre deux parties.

J’ai adoré cette histoire, c’est tellement adorable! Moi qui suis une grande fan de chats, là je peux vous dire que j’ai été servie! Et puis, on ne va pas se mentir, chaque propriétaire de chats s’est reconnu dans ce manga. Notamment avec le coup du carton. Les chats et les cartons sont définitivement une grande histoire d’amour! J’ai eu l’impression de me voir en vérité avec mes chats. C’est tellement drôle.

J’ai adoré le personnage de Kozakura. Elle m’a vraiment fait beaucoup rire, elle est tellement novice en chat qu’elle considère sa mission pour le dresser comme un de ses personnages de jeu vidéos. Elle voit ça, comme une mission pour elle. Et je crois que c’est ça qui me fait le plus rire. Ou même lorsqu’elle va voir la vendeuse dans l’animalerie. Elle parait folle auprès des autres avec sa façon de parler en comparant tout à ses jeux vidéos.

Vraiment, ce premier tome était excellent. J’ai hâte de lire la suite. Je pense que cette série va être une vraie bouffée d’air frais et va nous offrir d’excellent moment. Je sens que la pauvre Kozakura n’est pas au bout de ses surprises avec ce petit chaton tout mignon.

J’avais vraiment beaucoup aimé le premier tome. J’ai trouvé que ce manga était une véritable bouffée d’air frais. Une lecture sans aucune prise de tête, une lecture qui fait franchement du bien. L’histoire est hyper agréable, les personnages sont drôles et graphiquement parlant c’est très beau à lire. J’avais hâte de lire le second tome qui était dans ma PAL. Et je dois avouer que ce second tome est tout simplement dans la lignée du premier. J’ai vraiment adoré.

Je me suis pas mal retrouvée dans ce manga d’ailleurs. Bon je ne suis clairement pas gameuse comme Kozakura mais j’ai deux chats et je me suis énormément retrouvé dans différentes situations. Les chats, ces êtres si incroyables. Le coup du carton est clairement un classique chez les chats! Jeter les choses d’un coup de pattes ou encore grimpé là où il ne faut pas, se mettre dans des endroits improbables et j’en passe. C’est qu’ils nous en font voir de toutes les couleurs ces petites bêtes mais au final on les aime tellement.

Le personnage de Kozakura est vraiment à mourir de rire. Elle me fait vraiment tellement rire. Surtout lorsqu’elle va au magasin animalier.. Elle parle à la vendeuse comme si c’était une PNJ, sa façon d’expliquer certaines choses comme si elle était dans son jeu c’est extrêmement drôle. Je crois que le pire c’est qu’elle ne se rend même pas compte qu’elle seule se comprend. La vendeuse la regarde toujours étrangement et elle, elle est dans son truc, elle ne percute pas que sa façon de parler est déconcertant pour certaines personnes. Elle est vraiment drôle mais malgré elle et je crois que c’est ça qui la rend encore plus drôle.

C’est une série que je vais suivre avec avidité et attendre chaque sortie de tome avec grande impatience. Je sais d’avance que je vais rire, passer un excellent moment en compagnie de ce petit chat beaucoup trop mignon. Le genre de manga qu’on aime dévorer et qui nous fait rire. Moi personnellement c’est tout ce dont j’ai besoin!


Une réflexion sur “La gameuse et son chat de Wataru Nadatani

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s