Ariadne, l’empire céleste de Norihiro Yagi

Lashil est un jeune garçon fasciné par l’existence d’une cité volant dans le ciel. Un jour, il rencontre la jeune Leana, qui affirme être la princesse de l’empire céleste d’Ariadne…

C’est le début d’une quête dans un vaste monde inconnu !

J’ai commencé ce manga il y a plusieurs années déjà. J’avais lu les premiers tomes mais pour je ne sais quelle raison j’ai fini par arrêter. Pas parce que ça ne me plaisait pas, bien au contraire, mais surtout par manque de temps, j’avais toujours un tas d’autres mangas à lire et j’ai fini par délaisser cette saga. J’ai onze tomes dans ma PAL puisque je continuais malgré tout à les prendre. Cette année je me suis décidé à continuer cette série. Le problème? Je n’avais plus aucun souvenirs de mes lectures. Je me suis donc décidée à recommencer la saga du début, histoire de replonger entièrement dans cette saga. En relisant, j’ai eu des bribes de souvenirs qui revenaient de temps en temps, mais j’avoue qu’avoir relu le premier tome a clairement fait du bien parce que je n’avais vraiment pas beaucoup de souvenirs.

On va suivre le personnage de Lashil. Ce jeune garçon est fasciné par l’existence d’une cité volant dans le ciel. Il ne cesse de passer son temps à admirer le ciel dans le but d’avoir la chance d’apercevoir cette cité. Un jour, il rencontre la jeune Leana qui affirme être la princesse de l’empire d’Ariadne, fameuse cité volante. S’en suit ensuite le début d’une aventure et qu’une quête à la découverte du monde si vaste et inconnu pour eux.

J’ai beaucoup aimé ce manga, bien qu’il ne révolutionne pas vraiment le genre du shonen, mais c’est une histoire que je trouve très plaisante. L’univers est très intriguant. On découvre un monde avec un tas de créatures plus étranges les uns que les autres, on parle par exemple de requins des sables. Les villes paraissent assez bizarre et particulière. Mais c’est un monde que trouve vraiment bien travaillé, assez complexe étant donné que nous ne sommes que dans le premier tome il faut bien le temps de tout mettre en place. J’aime partir à l’aventure avec Lashil et Leana et découvrir tout ce que ce monde a à nous offrir. Je sens que l’on va découvrir tout un tas de choses absolument géniale par la suite.

J’ai adoré le personnage de Lashil. Il est un brin naïf par moment, un peu « simplet » si je puis dire. Il n’est pas bête loin de là même, c’est juste qu’il s’émerveille de tout et ça le rend si drôle. Mais il n’a pas peur de foncer dans le tas pour protéger Leana en tout cas! D’ailleurs son personnage m’a beaucoup plu elle aussi. J’aime surtout le duo qu’ils forment ces deux là. Ils sont très souvent en train de se chamailler pour un rien en plus parfois. Mais en même temps, en très peu de temps un lien fort les unis tous les deux. Leana peut compter sur Lashil et lui prouve d’ailleurs en le nommant Chevalier de l’Azur. Et Lashil peut lui aussi compter sur Leana.

Ce premier tome est une relecture et je ne regrette pas de l’avoir fait. Continuer la série où je me suis arrêté sans avoir aucun souvenir aurait été une erreur. J’ai pu me replonger entièrement dans cet univers et cette histoire. Et j’ai vraiment bien fait puisque je n’avais pas gardé tant de souvenirs que ça au final. L’histoire se met en place doucement mais sûrement. Je m’en vais de ce pas lire le second tome, enfin relire. Les personnages apportent une bonne dynamique et cette histoire va être très plaisante à lire. Je le sens.

Je n’avais pas plus de souvenirs sur ce second tome que sur le premier. J’ai vraiment bien fait de les relire parce que j’aurais été tout simplement perdue. Ce second tome est dans la lignée du premier. On continue notre aventure dans ce monde complètement inconnu pour nos deux personnages. Et nous, en tant que lecteurs, on continue de découvrir le monde en même temps qu’eux. Ce que je retiens principalement de ce second tome c’est qu’il a beaucoup d’actions et beaucoup de combats. Combats qui sont très agréables à lire d’ailleurs je trouve.

Dans ce second tome, on retrouve Lashil prêt à se battre avec la garde royale rapprochée. Il fait tout pour protéger Leane comme elle lui a ordonné. Il se bat comme il peut avec pas mal de réussite. Mais arrive un moment où il doit se battre avec Low qui détient lui aussi des photons. Suite à ce combat, Lashil et Leane continue de poursuivre leur chemin à la découverte du monde. Ils veuillent aller dans une vallée et doivent passer par les mines. Mais ils vont devoir faire face à une difficulté et vont s’associer avec les vin-bos ce peuple plus que mystérieux!

Tout comme le premier tome, j’ai beaucoup aimé ce second opus. Comme je le dis un peu plus haut, on a droit à pas mal de combats dans ce tome ci et c’est très agréable à regarder. J’aime beaucoup voir Lashil utiliser ses pouvoirs je les trouve si fascinant. Beaucoup d’actions, mine de rien il se passe beaucoup de choses et les aventures de Lashil et Leane n’en sont pas moins palpitantes. Ce duo fonctionne de mieux en mieux je trouve même, ils passent toujours leur temps à se chamailler dès qu’ils en ont l’occasion mais je trouve qu’une vraie amitié les unis désormais. J’aime le caractère effronté de Leana, elle n’a pas froid aux yeux, n’hésite pas à foncer dans le tas pour défendre les autres et elle n’hésite surtout pas à dire son opinion de vive voix. J’aime son caractère même si on sait très bien qu’elle peut vite devenir une sacré peste si elle le veut! Lashil, quant à lui, est toujours aussi fidèle à lui même. Toujours émerveillé de voir le monde lui ouvrir les bras et découvrir tout un tas de nouvelles choses.

Ce second tome était tout aussi plaisant à lire que le premier. On avance doucement dans leur quête de découverte, on découvre encore un peu plus ce monde avec ses créatures étranges. Le monde qui s’offre à eux est vraiment vaste mais oh combien intéressant. Il y a l’air d’avoir tant de choses à découvrir qu’une vie entière ne suffirait pas. Un univers passionnant, des personnages haut en couleurs, une intrigue palpitante. Ce manga a tout pour plaire et j’ai hâte de découvrir la suite!

Chaque tome est agréable à lire. On est embarqué dans un voyage fantastique à découvrir. L’univers de ce manga est si vaste, il y a tant de choses à découvrir. Un univers qui au final est assez complexe, on ne saisit pas encore tout à fait tout ce qu’il faut de ce monde. Mais à chaque tome on en apprend un peu plus et c’est un vrai bonheur. On suit Lashil et Leana dans leur quête de la découverte du monde et c’est un peu comme si on y était avec eux, à leurs côtés et ça c’est vraiment quelque chose de très plaisant.

Dans ce troisième opus, on retrouve Lashil et Leana dans la mine en très mauvais posture d’ailleurs. Ils doivent faire face à un soldat hyper puissant et surtout fortement armé qui va leur lancer une embuscade. Il réalise alors qu’il est face à un détendeur de photons et déchaîne sa fureur. A l’aide du peuple Vin-bo, Leana va essayer de venir en aide à Lashil et l’aider du mieux qu’elle peut. Lashil, quant à lui, est en très mauvaise posture et est acculé dans ses derniers retranchements.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome c’est d’en savoir plus sur le passé de Lashil. C’est encore un peu flou tout ça, on ne sait pas encore tout mais on y découvre un pan de son passé. Et même lui va devoir faire y faire face d’ailleurs! On va faire la connaissance de deux nouveaux personnages qui font partie du passé de Lashil, On a tout d’abord Ash, qui comme Lashil, a servi d’arme pendant la guerre. Et puis on a Loulouloa. Mais le problème de cette dernière c’est qu’elle n’a aucun souvenir de Lashil et elle se demande bien ce qu’il lui veut d’ailleurs. J’espère que l’on verra bien plus souvent Ash parce que pour le peu qu’on a vu de lui, je le trouve vraiment très intéressant. Quant à Loulouloa, elle est vraiment très intrigante comme jeune fille. J’ai hâte d’en apprendre plus sur elle.

Ce troisième tome est tout aussi bon que les deux précédents. Et puis cette fin m’a un peu laissé perplexe. Je me pose pas mal de questions désormais et j’ai hâte de me plonger dans la lecture du quatrième tome. Ce monde n’a pas fini de nous étonner et de nous livrer un tas de découvertes. Il me tarde de découvrir ce qu’il va se passer pour Lashil mais aussi pour Leana, en refermant ce troisième tome, je dois avouer que c’est plus son cas à elle qui me préoccupe le plus pour l’instant! Ce manga est vraiment agréable et c’est un vrai plaisir de dévorer chaque tome les uns après les autres!

Chaque tome de ce manga nous réserve son lot de surprises et de découvertes. Ce quatrième tome n’échappe pas à la règle. On découvre encore tout un tas de choses qui rend ce manga si passionnant. Je ne cesse d’être émerveillé par la beauté de cet univers. Il est si complexe, il y a tant de choses, de peuples différents et j’en passe que ça en devient passionnant à lire. C’est là toute la beauté de ce manga d’ailleurs. En plus de suivre Lashil et Leana dans leur quête à la découverte du monde, nous lecteurs on découvre un monde vaste qui sait nous séduire.

Dans ce quatrième tome, Leana et Lashil ont rajouté un membre dans leur groupe: Loulouloa l’amie d’enfance de Lashil, bien qu’elle n’est aucun souvenir de ce dernier. Lorsqu’ils font halte à Leflare, un domaine de la lumière, ils vont obtenir de précieux renseignements pour leur destination à venir. Leur objectif désormais est la Lumière Primordiale. Une nouvelle page dans la quête de la Princesse et son chevalier servent!

Ce tome est encore une fois très sympathique à lire. L’intrigue se met en place doucement et tout commence à se préciser de plus en plus. On découvre également que la fugue de la princesse n’est pas un caprice mais qu’elle a bien un but précis. Et c’est de trouver la Lumière Primordiale. Ce que j’aime beaucoup dans ce manga c’est qu’il mêle action et humour. Même pendant les combats on arrive à y déceler cette pointe d’humour. Et de l’action il y en a, ça on ne peut pas le nier. Cette intrigue est rythmé, dynamique qui ne laisse peu de place pour l’ennui!

Encore une fois, on a droit un tome très intéressant. L’intrigue se développe de plus en plus, on comprend de plus en plus de choses. L’action est présente et l’histoire est dynamique. Les personnages sont vraiment intéressants à suivre. J’aime la complexité de l’univers et le fait qu’il se découvre un peu plus à chaque tome que l’on lit. J’ai hâte de continuer à en apprendre plus sur ce monde, notamment sur les différents peuples. Je les trouve si fascinant, comme par exemple ici les Pin-Las. J’espère que par la suite on fera tout un ats de découvertes comme celle ci!

Encore une fois ici, on a un tome vraiment passionnant à lire. On ne s’ennuie pas une seule seconde avec cette histoire. Il se passe toujours quelque chose, un rebondissement, une découverte, une révélation.. On découvre de plus en plus de personnages qui viennent agrandir les troupes. On découvre également de nouvelles créatures, de nouveaux peuples et j’en passe. Et plus on avance dans ce manga, plus l’univers s’agrandit et se développe encore plus. Et ça c’es un vrai bonheur puisque ça nous permets d’avoir toujours de la nouveauté et qui, comme je le disais plus haut, évite que l’on s’ennuie finalement.

Dans ce cinquième tome, on retrouve Lashil, Leana et Louloulola toujours dans la grotte. Ils ont pénétrés dans le territoire des rois Mien-sis. Ils se retrouvent face à un être de cette espèce justement. Mais également face à Jiura un représentant des Pin-las. Un chaos s’ensuit donc mais Lashil et Louloulola s’éveillent à leur nature profonde de détenteurs de photons pour secourir Leana qui est en danger. Le chevalier découvre l’essence même de son devoir: protéger sa dame.

Et c’est évidemment sans surprise que j’ai beaucoup aimé ce cinquième tome. On avance doucement dans la quête de la recherche de la Lumière Primordiale. Le problème, c’est qu’ils tombent toujours sur des embûches durant leur voyage. J’ai beaucoup aimé voir Popol rejoindre le groupe. J’aime beaucoup son personnage et je suis rvie de voir qu’on continuera de le suivre par la suite. On découvre aussi un nouveau personnage qui connaît bien Lashil, il s’agit de Neusch. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce jeune garçon a un sacré caractère! Il n’écoute rien à ce qu’on lui dit et n’en fait qu’à sa tête. Il est terriblement têtu et je pense que l’on n’est pas au bout de nos peines avec celui là. Le peuple des Gre-ti est vraiment passionnant je trouve, j’aime beaucoup le fait que les femmes soient les chasseuses et que les hommes à l’éradication des dragons. Je me demande d’ailleurs d’où viennent ces dragons.

Encore une fois on a un tome vraiment agréable à lire. On avance dans la quête, l’univers se développe de plus en plus. On apprend tellement de choses, on découvre des peuples nouveaux, des nouvelles créatures etc. Voir l’univers s’agrandir ainsi de tome en tome prouve que ce manga à vraiment un énorme potentiel. Je suis en train de dévorer cette série et c’est tellement génial. J’apprécie de plus en plus ce manga, tome après tome et je m’en vais de ce pas continuer à dévorer la suite!

Ce sixième tome est un peu différent des précédents. En effet, il prend un chemin un peu plus classique. Ce n’est pas dans ce tome ci qu’on découvre le plus de choses. Même si il est certain qu’on a différents points qui sont éclaircis. Ici ce tome se résume à un seul mot : de la baston. Le tome entier n’est que combats mais attention ,ce n’est pas pour autant que ce tome est moins bon que les autres. Pas du tout même. Du moins mon avis n’engage que moi. Disons que ça plaît ou ça ne plaît pas!

On retrouve donc nos personnages toujours au coeur de leur quête. Lashil et Leana se retrouve en plein conflit entre deux peuples différents. On a d’un côté les Gre-tis et de l’autre on a le peuple Vern-wy des enfants du dragon. On découvre un peu plus du passé de ces peuples. Et on se rend compte que, comme dans toute guerre, les torts sont partagés en quelque sorte. Lashil et Neusch, ces détenteurs de photons prendront quelle position? Là est toute la question..

J’ai adoré la dynamique de ce tome là. Beaucoup de combats, il n’y a limite que ça d’ailleurs, mais en même temps on a quelques révélations par ci par là. Et ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est le fait de ne pas suivre le même combat tout le long. On en suit plusieurs à la fois et je trouve ça bien mieux comme ça. J’aime vraiment beaucoup le personnage de Neusch, son côté tête de mule est tellement plaisant! J’adore sa combativité, sa hargne pour protéger la ville qui l’a recueilli et aidé par le passé. J’espère qu’il restera avec Lashil qu’on puisse continuer à le découvrir, ce personnage a un vrai potentiel et il me tarde vraiment d’en apprendre encore plus sur ce personnage.

On continue doucement mais surement dans la quête de la Lumière Primordial. Ils ne cessent de rencontrer des obstacles sur leur route. On apprend différentes choses, on continue d’aller de découvertes en découvertes. C’est toujours un vrai plaisir de se plonger dans cette histoire. J’espère tout de même avoir encore plus de révélations par la suite, j’ai peur que ça ne commence à s’essouffler à force. Pus qu’à voir la suite!

On continue le voyage avec ce septième tome qui, je dois bien avouer, remonte un peu par rapport au tome précèdent. Il n’était pas mauvais, loin de là, mais je trouvais qu’il commençait à s’essouffler malgré tout. Sauf qu’ici on est reparti comme avant. Ce tome apporte son lot de découvertes, de révélations en tout genre et excusez moi mais quelles découvertes! J’ai vraiment énormément aime ce tome ci.

On retrouve nos différents personnages toujours au coeur du conflit entre les Gre-tis et les Vern-wys. Sauf que Leana dévoile une puissance jusque là insoupçonnée! La révélation qui s’ensuit va frapper Lashil et chacun trouve ses réponses à la conclusion du conflit. Alors qu’ils repartent sur le chemin de leur quête apparaît alors leur nouvel ennemi. Un assassin venu de la cité volante du nom de Rockwell l’incinérateur!

J’ai adoré découvrir toutes ces révélations sur Leana. Comme dit dans le résumé c’était vraiment inattendu et surtout insoupçonné cette force en elle. C’était vraiment incroyable de découvrir ça d’elle. Mais en même temps ça amène encore pas mal de mystères autour d’elle! J’ai également beaucoup aimé le moment où ils vont se ressourcer dans une source d’eau chaude. Ce moment nous offre une parenthèse dans ce voyage et ça apporte un moment de légèreté qui fait du bien. Lashil et Neusch me font beaucoup rire, ils peuvent passer leur temps à se chamailler comme des gosses. Louloulola est très drôle aussi, j’aime beaucoup son personnage. Ce petit groupe avec des personnages haut en couleur est vraiment agréable à suivre et il me tarde de découvrir la suite de leurs aventures.

L’aventure suit son cours et je suis agréablement surprise de voir que le manga ne s’essouffle pas comme j’en avais peur. Suivre ce groupe à travers cet univers est très plaisant. Il ne me reste plus beaucoup de tomes en ma possession mais j’ai vraiment hâte de continuer cette histoire. J’aime beaucoup le caractère de Lashil, il tente tout quoi qu’il arrive. Leana est surprenante. Neusch est comme Lashil. Loulouloa est un peu folle mais j’adore sa folie. Vivement la suite!

Ce que j’aime le plus avec ce manga c’est que lorsqu’on a l’impression que l’histoire commence légèrement à s’essouffler on nous balance un tome qui relance littéralement toute l’histoire! Ce tome si en fait partie. Bon l’histoire ne s’essoufflait pas non plus mais je sentais qu’on avait besoin d’un vent de fraîcheur pour faire en sorte de garder le lecteur attentif à l’histoire. Ce tome ci on ne peut pas le nier il est tout bonnement génial! Il se passe tellement de choses, on a quasiment que de l’action et des combats. Vraiment ce tome est un de mes préférés de la série.

Dans ce huitième tome, on retrouve Leana et Lashil en très mauvaise posture. Ils font face, avec les autres, à Rockwell dit l’incinérateur. Ce dernier veut la tête de Leana. Suite à ça s’en suit un énorme combat et nos personnages se retrouvent tous séparés par groupe de deux. On a Lashil avec Leana, Popol avec Low et Louloulola avec Neusch. Ils vont donc devoir rejoindre le point de rdv chacun de leurs côtés..

Les combats dans ce tome sont très nombreux et oh combien passionnant. On e na un tas et sont franchement hyper agréables à regarder. Et puis ici en terme d’action, on peut dire qu’on est vraiment servi. On a très peu de répit et de moments de calmes. On a également pas mal de révélations sur plusieurs choses. Mais on a aussi de nouveaux personnages qui font leur apparition. J’ai beaucoup aimé le personnage de Caligula, une vieille connaissance de Lashil et Neusch. On ne la voit que très peu pour l’instant mais elle semble très puissante. Lashil et Leana se retrouve dans une vieille cité qui semble totalement abandonnée. Mais ils vont vite se retrouver dans une situation quelque peu délicate. Et rien que pour ça j’ai hâte de lire le prochain tome, histoire de voir ce qu’il va se passer pour eux!

Ce que je regrette juste dans ce manga c’est bien le fan service. Bien qu’il ne soit pas non plus hyper présent et que ce n’est pas non plus la chose la plus dérangeante du monde. Mais je trouve qu’en fait il n’est pas nécessaire d’en mettre. Mais bon à part, je dois dire que ce manga est vraiment très plaisant et surtout plein de surprises. Quand on pense que l’histoire va tourner en rond, on a un vent de nouveauté qui fait du bien. On découvre toujours de nouveaux peuples, on rencontre de nouveaux personnages et j’en passe. C’est un bon petit shonen très sympathique à lire.

Cette histoire ne cessera jamais de me surprendre dis donc! Moi qui avais un peu peur que ce soit redondant, qu’on voit plus ou moins la même chose et que ça traîne en longueur, j’avais peur de finir par m’ennuyer à force d’enchaîner les tomes. Et bien le moins que l’on puisse dire c’est que je me suis bien trompée pour le coup. Au début, c’est vrai, qu’on avait un peu le même schéma dans les aventures de Lashil et Leana mais on a toujours une nouveauté qui fait son apparition, de nouveaux personnages viennent rejoindre le groupe, de nouvelles cités etc.

Dans ce tome, on retrouve Lashil et Leana qui, accompagné de Diva, arrive dans la cité de Arcnemi, la ville du peuple des Pent-Zer. Sauf qu’ils tombent sur un ennemi inattendu. Pendant ce temps là, dans la cité de Nomade, un groupe de jeunes gens se font appelés les  » onze disparus » et sème la panique dans la ville avec leur énergie photonique. Ils sont pourchassés par la famille Bosso qui ont la mainmise sur la ville mais aussi par une unité spéciale chargée d’éliminer les disparus: les Coeurs-De-Lion.. Un conflit dans lequel Lashil et les détendeurs de photons sont impliqués s’accélère!

Si il y a bien une chose que j’ai adoré dans ce tome c’est l’apparition des Coeurs-De-Lion, même si leur mission est d’éliminer les onze disparus, je trouve que leur groupe est super intéressant à découvrir. J’espère en apprendre bien plus sur eux par la suite! J’ai trouvé ça hyper intéressant également le fait de découvrir ce groupe d’enfants qui se font passé pour les « onze disparus ». Bon par contre au début j’étais un peu perdue, je ne comprenais pas trop et je pensais qu’on avait fait un bon dans le passé, mais finalement pas du tout, j’ai vraiment mis du temps à comprendre mais une fois que tout s’est éclairci j’ai vraiment apprécié ce moment.

Encore une fois j’ai dévoré ce tome et encore une fois j’ai plus que hâte de dévorer le tome suivant. Il ne m’en reste plus que deux avant d’être à jour dans ma lecture. Ce n’est pas le shonen de l’année, certes, mais ça reste un shonen vraiment agréable à lire. J’aime beaucoup les différents personnages tout comme l’intrigue qui continue de se développer. On s’attache beaucoup aux différents protagonistes et on en vient à espérer qu’ils finissent pas réussir leur mission: celle d’atteindre la Lumière Primordiale.

Encore une fois j’ai dévoré un tome de ce manga. Et je dois avouer que j’ai la nette impression qu’il devient de plus en plus passionnant à suivre. J’aime vraiment de plus en plus cette historie et j’ai la sensation qu’il s’améliore de tome en tome. Et ça c’est tout de même très agréable comme sensation. J’aime beaucoup le chemin que le manga prend et la tournure que l’historie prend. C’est un chouette manga à lire et après avoir dévorer les dix tomes en deux-trois jours le voir s’améliorer comme ça c’est vraiment plaisant.

Dans ce dixième tome, on retrouve Lashil dans la cité Nomade. Il finit par être regroupé avec tout son groupe. Il découvre la bande d’enfants qui se font appelés les « onze disparus » et finit par croiser le chemin d’une vieille connaissance. Le groupe finit par tomber sur le chemin des Coeurs-de-Lion qui sont chargés de leur éradication. Ils vont donc devoir continuer leur périple en ayant pas mal d’embûches sur leur chemin. Beaucoup d’ennemis sont désormais à leur trousse et ça s’annonce compliqué pour eux!

J’ai beaucoup aimé le groupe des « onze disparus » du moins les faux. Mais parmi ceux qui usurpent les identités des autres, une seule personne ne le fait pas et est véritablement une des onze disparus. Le groupe d’origine continue de se reformer de plus en plus. Et bien qu’au début il n’y avait que Lashil et Leana, désormais le groupe comporte de plus en plus de membres! On rencontre de plus en plus de personnages qui sont très intéressants à suivre. On a pas mal d’humour qui vient apporter une petite touche en plus à l’histoire et qui n’est certainement pas pour me déplaire.

La quête vers la Lumière Primordiale avance petit à petit. Et malgré le nombre incalculable de problèmes qu’ils ont dû surmonter, ils avancent plutôt bien. Le chemin s’annonce encore très long et je pense qu’ils sont loin d’avoir tout vu. Un bon nombre de soucis les attendent encore j’en suis certaine. A la fin de ce dixième tome nous promets une suite très intéressante avec les centaures de la plaine. Je sens que je vais me régaler!

Et voilà, j’ai réussi à me mettre à jour en très peu de temps. Je suis contente d’avoir lu les onze tomes quasiment d’affilée. Même si je ne vous cache pas que je commence un peu à saturer, je n’ai pas l’habitude d’enchaîner les séries comme ça et j’avais besoin d’autre chose. Mais malgré tout, ce onzième tome était vraiment génial à lire. Un tome où il se passe beaucoup de choses, avec un rythme manié à la perfection. Encore une fois un tome on ne s’ennuie pas le moins du monde. On continue d’avancer dans cette quête de la Lumière Primordiale.

Dans ce onzième tome, on retrouve toute la troupe de Lashil en proie à un groupe de mercenaires qui veulent à tout prix s’emparer des manuscrits de Mien-sis. Ils vont également faire la rencontre du peuple des taure-cen, pour qui l’énergie photonique est l’ultime tabou. Lashil se retrouve à devoir combattre en duel Gladius aux mains de sang. L’un des trois héros ayant mis fin à la grande guerre…

Ce que j’ai le plus aimé dans ce tome ci, c’est le fait qu’on ai beaucoup d’actions. Le rythme est limite effréné et c’est hyper plaisant à suivre. On tourne les pages avec une telle avidité qu’on arrive bien trop vite à la fin. On a tellement d’éléments qui nous pique notre curiosité, on veut toujours en savoir plus. Et quand on pense en savoir assez, on découvre un nouveau peuple et on a encore un tas de choses à apprendre. J’adore suivre ce groupe qui a tant évolué depuis le premier tome. Il ne cesse de s’agrandir et j’aime beaucoup la cohésion qu’ils ont tous ensemble.

Encore une fois on a très bon tome. Moi qui avait des réserves au début en ayant peur que ce soit tout de même très redondant, mes doutes ont très vite été balayé. Ce manga ne cesse d’être surprenant dans sa façon de se renouveler. Notre curiosité est toujours piquée à vif et ça nous donne toujours envie de découvrir la suite. C’est une histoire bien mené et le rythme est vraiment bien manié. C’est une histoire addictive dans un univers si vaste et si bien travaillé. J’ai déjà plus que hâte de découvrir la suite!


Une réflexion sur “Ariadne, l’empire céleste de Norihiro Yagi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s