Yakuza réincarnation de Miroki Miyashita

Assassiné par un gang ennemi, un yakuza se réincarne en une jeune et jolie princesse d’un monde de fantasy. Malgré sa nouvelle apparence, notre héros garde son caractère bien trempé. Yakuza un jour, yakuza toujours !

Ce nouveau titre de chez Kazé a de suite capté mon attention. Clairement, j’avais très envie de découvrir ce nouveau manga. La couverture attire le regard et ça donne vraiment envie de découvrir ce qui se cache derrière. Le résumé nous donne un bel aperçu de ce qui nous attend. Franchement, en lisant le résumé je n’avais vraiment qu’une envie c’est de me plonger dans cette lecture. J’avais hâte de le lire et maintenant que c’est chose faite je dois avouer que j’ai été conquise par ce premier tome. C’était hyper plaisant à lire et j’ai déjà plus que hâte de découvrir la suite.

On va suivre le personnage de Ryûmatsu, un yakuza cinquantenaire qui règne à l’ancienne sur son quartier. Sauf qu’un jour, il est embarqué dans un sale complot et fini par se noyer. En se réveillant, il se rend compte qu’il est dans le corps de la ravissante Ryû, la délicate princesse du royaume de Lundberg. Il s’est donc réincarné non seulement dans le corps d’une princesse mais en plus de ça dans un monde magique! L’avantage c’est qu’i lest redevenu jeune, vigoureuse et son nouveau royaume a besoin de ses poings pour être défendu! A lui la nouvelle vie!

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome, c’était vraiment une lecture super. J’ai adoré le personnage de Ryû, ce yakuza cinquantenaire qui se retrouve du jour au lendemain réincarné dans un monde magique mais en plus dans le corps d’une fille et pas n’importe laquelle. Cette situation a apporté un bon nombre de situations quelque peu cocasse. Forcément, de base c’est un homme donc pas habitué au corps féminin. Mais en plus, il ne doit pas oublier qu’il se trouve dans le corps d’une princesse donc forcément, il ne doit pas faire n’importe quoi, comme essayer de se changer en public ou pire ne pas arrêter de soulever ses jupons! Ce genre de situation c’est vraiment très drôle à lire.

Ce qui m’a beaucoup fait rire également c’est le fait qu’il agit comme si il était encore un yakuza. Il n’hésite pas à cogner les personnes qui le méritent, à les menacer et j’en passe. Et peu importe qi c’est la princesse du royaume! J’ai beaucoup aimé le personnage de Nyui, elle est adorable. Elle est parfois perplexe face au comportement de la princesse. L’intrigue est hyper prenante. On est très vite pris dans l’histoire et on veut savoir ce qui va finir par se passer par la suite.

Ce premier tome nous donne clairement le ton. C’est hyper prenant, avec beaucoup d’humour. Je l’attendais avec impatience et je ne suis pas déçue. C’est un beau démarrage pour ce nouveau manga. Il me tarde vraiment de découvrir la suite parce que j’ai vraiment pris énormément de plaisir à lire ce premier tome. Si les tomes suivants sont aussi bon que ce premier, je sens qu’on va avoir une merveilleuse série à suivre de près. J’ai vraiment très hâte de continuer à suivre les aventures de Ryû!

J’avais adoré le premier tome et il me tardait vraiment de découvrir la suite. C’était également une des sorties de fin d’année que j’attendais avec impatience. Le premier tome envoyait clairement du lourd et nous donner le ton de du manga. Et bien cette suite est à la hauteur du premier tome et reste dans la lignée. Tout aussi génial que le premier, je me suis régalée durant ma lecture. J’ai retrouvé ce que j’avais tant aimé dans ma lecture précédente. SI l’histoire continue dans ce sens, on va avoir droit à une sacré série!

Dans ce second tome on retrouve notre « princesse Ryû » à Tashtria. Après avoir rétabli l’ordre, elle confie de nouveau la ville à Jig Blues. Mais le répit est de très courte durée. Un archidémon déchainé par la destruction du mystérieux auriculaire débarque et fait un sacré remue ménage dans le village! Et pour protéger les habitants, Ryû n’hésite pas une seule seconde et se jette dans la mêlée. Mais comme un problème ne vient jamais seul, elle est interrompue par les chevaliers qui arrive en ville en accusant la princesse d’être une usurpatrice!

J’ai vraiment beaucoup aimé ce second tome. La « princesse Ryû » est toujours aussi drôle à suivre. Le moins que l’on puisse die c’est qu’elle a un caractère de feu. Il ne faut clairement pas se mettre sur son chemin, ni la contrarier. A vos risques et périls. On sent bien la personnalité de yakuza dans le fond. Mais pour une princesse c’est pas commode. Elle se met toujours dans des situations pas possible, elle aime se battre ça on ne peut pas le nier! J’aime beaucoup le personnage de Nyui, elle est très discrète. Enfin c’est surtout Ryû qui « prend toute la place » avec son tempérament dans ce trio. Mais Nyui reste tout de même très importante. Elle va d’ailleurs être d’une grande aide lorsqu’ils vont essayer de fuir. Et puis j’aime bien son côté assez réservé.

Dans ce tome là, on a tout de même pas mal d’actions. Beaucoup de scènes de combats que j’ai trouvé vraiment incroyable à regarder. On a un sacré rythme dans ce deuxième tome, comme je viens de le lire, il y a vraiment beaucoup de combats et d’action. On ne peut s’ennuyer ici tant il se passe de choses. C’est vraiment un tome plus qu’agréable à découvrir et à lire. La fin nous donne envie de découvrir ce qu’il va bien pouvoir arriver encore à Ryû et surtout découvrir dans quel pétrin elle s’est encore mise. C’est vraiment sa passion de se mettre dans des situations délicates. Je sens que les ennuis ne font que commencer!

J’étais très impatiente de découvrir ce troisième tome. J’aime beaucoup ce manga et j’attends chaque sortie de tome avec beaucoup d’impatience. Ce troisième tome était clairement à la hauteur de mes espérances! J’ai adoré cette lecture et je l’ai dévoré en un rien de temps. C’est tellement addictif comme histoire et c’est surtout toujours aussi passionnant qu’au début. Je trouve même que plus on avance mieux les tomes sont! Pas que les précédents sont nuls bien au contraire mais personnellement je sens une véritable amélioration au fur et à mesure que l’on avance dans cette histoire.

Dans ce troisième tome, on retrouve Ryû qui, fraîchement débarqué à Daniemi sous le costume d’une fille de joie, fait la connaissance de Carlo, un ancien homme de main du groupe d’auto-défense de la ville dont le bienfaiteur a été assassiné par une bande de lâches.. Dans cette ville se traîne vraiment quelque chose de pourri et en aidant Carlo à se venger, la princesse est bien décidée à dévoiler le sombre complot politique qui ronge les bas fonds de cette ville…

Plus on avance dans la série, plus j’aime le personnage de Ryû, clairement ce personnage est une vraie pépite. Elle me fait tellement rire surtout lorsqu’elle oublie les bonnes manières d’une princesse de base. C’est dans ces moments là qu’on voit l’homme qui sommeille en elle! J’ai beaucoup aimé l’intrigue de ce troisième tome, c’était hyper fascinant à suivre. Ryû aide Carlo à se venger et mettent au point un plan pour mettre fin aux agissements de Junkers. Et puis cette fin nous préserve une suite plus que palpitante! Je suis encore une fois très impatiente de découvrir la suite!

Encore un tome badass comme il faut avec pas mal d’action! Et c’est surtout toujours aussi dynamique, on ne s’ennuie pas une seule fois tant il se passe toujours quelque chose! Et plus on avance dans la série plus ça monte crescendo selon moi. De la baston, des personnages badass comme on aime, une intrigue palpitante, ce manga a tout pour lui et surtout c’est un manga absolument génial!


Une réflexion sur “Yakuza réincarnation de Miroki Miyashita

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s