Kuma Kuma Kuma Bear de Sergeï

Yuna (15 ans) est une passionnée de jeux vidéo. Elle se terre dans un appartement qu’elle loue avec l’argent qu’elle gagne en gérant ses actions en bourse. Un jour, en se connectant à son jeu, elle reçoit en cadeau un costume d’ours surpuissant. Alors qu’elle se refusait à porter un tel accoutrement, elle se retrouve propulsée dans un autre monde, vêtue du fameux costume.

Alors ce titre, c’est un manga que j’attendais avec énormément d’impatience t que je voulais tant lire! J’avais vraiment envie de découvrir cet isekai qui avait l’air tellement mignon avec cet ours. Maintenant que c’est chose faite je ne suis pas déçue de ma lecture. Bien qu’il ne révolutionne pas le genre de l’isekai, ça reste un titre vraiment absolument génial à découvrir. J’ai vraiment adoré ma lecture, j’avais à peine terminé le premier tome que je me suis jetée sur la suite immédiatement.

On va suivre le personnage de Yuna, une jeune fille de 15 ans. C’est une véritable passionnée de jeux vidéos. Si passionnée qu’elle ne va même plus à l’école et qu’elle se terre dans un appartement qu’elle loue grâce à l’argent qu’elle gagne avec ses actions en bourse. Oui tout ça à 15 ans. Un jour, en se connectant à son jeu; elle reçoit en cadeau un costume d’ours surpuissant. Et pas de bol pour elle, elle ne peut ni le vendre ni s’en débarrasser. elle ne peut que le porter. Elle se retrouve donc propulsé dans un autre monde vêtue de ce costume d’ours.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Un isekai terriblement mignon avec ce côté ours et en même temps un isekai où on a de l’action avec une héroïne légèrement badass sur les bords. Dans ce premier tome on nous pose les bases, on nous présente le personnage principal, le monde dans lequel elle est réincarnée. Nous découvre pourquoi elle y est justement réincarnée. Yuna est une jeune fille qui est complètement accro aux jeux vidéos. Si bien qu’elle a carrément pris un appart toute seule pour pouvoir vivre en paix et jouer autant de fois qu’elle en a envie. Se retrouver dans un nouveau monde n’est donc pas un malheur pour elle. comme rien ne la retient dans son monde, vivre ici ne la dérange pas forcément. On découvre toutes les choses en même temps qu’elle et ça c’est très appréciable. C’était comme si on y était avec elle. Son costume d’ours est aussi mignon que loufoque. Elle doit se balader dans cette tenue et ne peut s’en débarrasser. Mais en même temps ce costume lui offre une protection et une puissance maximale! Elle arrive a faire certaines choses dont les aventuriers renommés n’arrive pas eux même. J’ai beaucoup aimé son personnage d’ailleurs, elle n’hésite pas à aider les autres. D’ailleurs, on fait la connaissance de Fina, une jeune fille qu’elle va rencontrer. C’est une jeune fille très touchante et j’aime beaucoup l’amitié qu’elle noue avec Yuna.

Ce premier tome si je devais le résumer en un mot je dirais : adorable. Parce que oui, même si elle déteste son costume, on ne peut nier qu’il est terriblement mignon et adorable! Un isekai classique mais qui est hyper intéressant à découvrir. L’univers est parfaitement bien travaillé. L’histoire est intéressante et suivre Yuna dans sa nouvelle vie dans son nouveau monde est très intéressant. Ce premier tome arrive à nous happer et ce dès les premières pages. On passe un excellent moment avec Yuna et son costume d’ours tellement mignon!

Ce titre je l’attendais tellement! Le premier tome a été une excellente lecture et j’avais hâte de lire le second. D’ailleurs, pour moi il est clairement dans la lignée du second. L’histoire ne s’essouffle pas du tout, je trouve même que le manga monte en puissance. On ne cesse de découvrir de nouvelles choses ce qui rend la lecture tellement agréable. J’ai autant apprécié le premier que le second. Peut être même avec une préférences pour le second. Il va falloir que je regarde l’anime pour voir ce que ça donne à l’écran. Et j’ai vraiment plus que hâte!

Dans ce second tome, on retrouve donc Yuna toujours dans son nouveau monde. Elle s’est inscrite à la guilde des aventuriers et est devenu donc une aventurière. Grâce à son costume d’ours, elle est très puissante et combat donc les gobelins ou encore les loups sans aucun problèmes. Elle va également construire une maison ours (bien évidemment), s’entraîner à la magie et surtout apprendre à invoquer ses familiers qui ne sont nul autre que des ours! Des ours qui sont vraiment beaucoup trop adorables d’ailleurs!

J’aime tellement le fait que tout ce que Yuna fait a un touche d’ours. elle construit une maison elle a une forme d’ours, elle a des gants en forme d’ours qui sert à ses familiers qui sont eux même des ours. Et je trouve ça terriblement mignon, je fonds devant tant de mignonnitude. C’est vraiment hyper adorable et je craque complètement devant ça. Rien qu’a voir son costume, je fonds. Mais alors lorsqu’elle nous montre ses familiers, là clairement on est summum de la mignonnitude. On a qu’une envie c’est de traverser les pages et leur faire un énorme câlin.

Yuna est toujours un personnage très intéressant à suivre. Ce qui est drôle et surtout paradoxal, c’est que sa vie dans ce nouveau monde est bien plus remplie que dans sa vie normale. Elle noue des liens sociaux, elle participe à la vie etc. Et je trouve ça assez paradoxal puisqu’au final elle a beau avoir été invoqué dans un autre monde, sa personnalité reste la même. Elle semble bien plus épanouie dans ce monde que dans la vie réelle. L’amitié entre Yuna et Fina est vraiment adorable. Yuna n’hésite pas à l’aider du mieux qu’elle peut. Par contre la fin de ce second tome n’augure rien de bon pour la suite et ça me fait mal au coeur..

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de ce manga. Ces couvertures sont vraiment très belles et nous donne tellement envie de se jeter dessus. Il me tarde également de regarder l’anime, je l’ai ajouter à ma watchlist et va vraiment falloir que je regarde ça! L’histoire est toujours aussi passionnante et les personnages évoluent doucement mais surement. Les tomes se dévorent à toute vitesse et on ne veut qu’une chose c’est avoir la suite entre les mains. Il me tarde vraiment de découvrir la suite de ce manga parce que la fin de ce second tome est assez triste et nous laisse vraiment sur un gros suspense!

Après avoir adoré les deux premiers tomes il est temps de continuer cette saga. Je compte me mettre bientôt à l’anime et je dois avouer que je suis très impatiente parce que j’aime énormément cette histoire. C’est si mignon, si adorable j’ai vraiment hâte de découvrir cette histoire à l’écran! Après avoir lu ce troisième tome, j’aime encore plus cette histoire. Cet isekai a vraiment tout pour plaire. C’est le genre d’historie que je trouve assez chill même si il y a de l’action ça reste une ambiance très paisible et j’aime vraiment beaucoup cet aspect là de l’histoire.

Dans ce troisième tome, on retrouve Yuna qui commence à s’habituer petit à petit à cette nouvelle vie dans ce nouveau monde. Elle s’est construit une maison ours de deux étages et continue à étendre son cercle de connaissances. Elle n’hésite pas à venir en aide à ceux qui viennent lui demander. Comme le jeune Kaï venu chercher secours à la guilde parce que son village est attaqué par une vipère noire! Et même si on ne lui recommande pas d’y aller, elle n’hésite pas une seule seconde et s’en va aider le jeune Kaï. Le problème c’est que cette vipère est terriblement puissante et peut se régénérer..

J’aime beaucoup le personnage de Yuna. Elle est tellement gentille et aimable. Elle n’hésite pas une seule seconde à venir en aide à quiconque en a besoin. C’est une vraie gentille comme je le dis, elle donne sans jamais rien attendre en retour. J’adore ses familiers, ils sont adorables et moi aussi j’aimerais avoir des ours comme elle, c’est beaucoup trop mignon je trouve. Encore une fois, on découvre toute l’étendue de ses pouvoirs. Elle est capable de venir à bout d’une vipère noire presque sans efforts alors que tout le monde lui disait de ne pas y aller seule. Elle est vraiment puissante! J’ai beaucoup aimé ce qu’elle a fait pour l’orphelinat à la fin, comme je le dis plus haut, elle fait toujours tout son possible pour venir en aide aux autres.

Encore une fois un tome que j’ai énormément aimé. Cette ambiance chill et posée me plaît vraiment beaucoup. On a de m’action, alors certes ce n’est pas des combats de fou non plus, mais on a tout de même de l’action. Mais malgré ça, c’est vraiment une ambiance tranquille qui ressort le plus et c’est ce qu’il me plaît le plus d’ailleurs. C’est le genre d’histoire sans prise de tête qui fait vraiment du bien à lire. De plus, le personnage de Yuna est incroyable je trouve, j’aime vraiment énormément la suivre dans ses aventures. J’ai hâte de lire la suite en tout cas!

Chaque tome de ce manga est un vrai bonheur à lire. C’est une vraie bouffée d’air frais et l’histoire est très plaisante à lire. C’est le genre de manga sans aucune prise de tête avec une ambiance si tranquille qui s’en dégage! Encore une fois ce tome fut génial à lire. J’ai beaucoup aimé le découvrir et surtout découvrir les nouvelles aventures de Yuna. Maintenant j’attends la suite avec tellement d’impatience!

Dans ce quatrième tome, on retrouve donc Yuna, dans le tome précédent elle est prise de pitié pour les orphelins. Elle se met donc à rénover l’orphelinat qui tombe complètement en ruine. Elle a également appris que les subventions que le seigneur Cliff leur verse a justement cessé d’être verser! Yuna décide alors de trouver un moyen pour pouvoir se venger tout en faisant profiter les enfants de l’orphelinat: elle va ouvrir un commerce de vente d’oeufs de cotcots!

J’aime tant le personnage de Yuna, je la trouve vraiment incroyable, toujours prête à aider les autres sans jamais rien demander en retour. Et j’aime beaucoup la façon dont elle s’investi pour aider les orphelins de la ville. Elle a vraiment le coeur sur la main et la voir autant impliquée que ça, c’est vraiment adorable. Et puis j’ai adoré sa façon de se venger du seigneur Cliff, j’ai trouvé ça très drôle. On suit ensuite Yuna dans sa mission escorte dans la capitale. Elle doit conduire la fille du seigneur Cliff, elle est accompagné de Fina. Mais sur la route, elles vont finir par faire la rencontre d’un groupe d’orcs qui se battent contre un groupe de jeunes femmes. Et connaissant notre chère Yuna, elle va bien évidemment leur venir en aide!

Je ne cesserais de le dire mais cette histoire qu’est ce que je l’aime! C’est si apaisant de lire une histoire pareille, même si il y a des moments d’actions, ça reste vraiment une ambiance très posée. On suit le quotidien de cette aventurière hors du commun qui ne cesse de faire le bien autour d’elle. Et c’est très plaisant à lire. Je suis fan de cet isekai et plus je lis les tomes, plus j’aime cette histoire!

Cet isekai beaucoup trop mignon m’a de suite plu. Dès les premières pages j’ai été conquise par cette histoire. Le côté ours beaucoup trop mignon, désolé mais moi ça fait fondre mon petit coeur, je suis très sensible à tout ce qui est mignon alors là je peux vous dire que je suis ravie! Même voir sa maison en forme d’ours ou encore son four à pizza en forme d’ours je trouve ça tellement mignon c’est fou! J’étais vraiment impatiente de découvrir ce cinquième tome. Plus je lis ce manga et plus je l’aime. J’aime l’ambiance paisible même si on a des petits combats par ci par là, c’est vraiment une historie que je trouve reposante et c’est vraiment agréable

Dans ce cinquième tome, on retrouve Yuna, la fille ourse surpuissante qui parcourt le royaume. Alors qu’elle accompagne Noir, la fille du seigneur Cliff jusqu’à la capitale royale, elle sauve des voyageurs d’un groupe d’orcs. Il s’agit du seigneur Gran et de sa petite fille Misa. Ils décident donc de faire le chemin ensemble puisqu’ils vont tous à la capitale. Mais de nouveaux dangers les menacent…

Encore une fois j’ai beaucoup aimé ce tome. On retrouve Yuna accompagné de Fina au coeur de la capitale. Elles sont toutes les deux un peu déboussolés face à la grandeur de cette ville. Fina ne se sent pas particulièrement à l’aise d’ailleurs, encore moins lorsqu’elle doit dormir chez la mère de Noir. Tout est gigantesque alors qu’elle a l’habitude des endroits un peu plus cosy. Mais elle peut compter sur Yuna pour changer ça et gérer son malaise. rien de mieux qu’une maison ours pour ça! J’aime beaucoup le personnage de Noir, sa mère m’a fait beaucoup rire tant on ne dirait pas sa mère et c’est plutôt drôle. J’aime beaucoup également le fait que tout le monde s’émerveille devant la maison de Yuna ou encore devant ses ours. C’est un peu l’attraction du coin quand elle s’installe quelque part!

Ici c’est un tome plutôt calme, il ne se passe pas forcément énormément de choses mais ça reste tout de même très plaisant à lire. Par contre cette fin n’augure rien de bon et je sens qu’il va se passer beaucoup de choses dans la suite. Il me tarde vraiment d’avoir le prochain tome sous la main pour découvrir cette menace qui plane au dessus de la capitale. Mais également pour retrouver Yuna et ses ours beaucoup trop mignons.


Une réflexion sur “Kuma Kuma Kuma Bear de Sergeï

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s