My Hero Academia de Kôhei Horikoshi

Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.

Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…

Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

L’animé est un de mes animés préférés. Je ne me lasse pas de cet univers, de ces personnages. J’affectionne vraiment l’univers de My Hero Academia et je me suis dis qu’il serait peut être temps de me lancer dans le manga depuis le temps! Ils prennent la poussière dans ma mangathèque alors j’ai décidé de les sortir enfin et de me replonger dans cet univers que j’aime tant.

Sans surprise j’ai évidemment adoré ce premier tome. Ca m’a permis de me replongé dans mes souvenirs et ça me donne aussi très envie de me refaire la première saison. Mais surtout ça m’a fait très plaisir de retrouver les débuts de Deku à Yuai, sa rencontre avec ses amis etc. C’est vraiment un pur bonheur, j’ai pris un vrai plaisir à me plonger dans le manga et je sens que les autres tomes ne vont clairement pas faire long feu dans ma PAL. Ca me donne envie de m’enfermer dans une bulle en écoutant les OST de l’animé en boucle et lire tous les mangas.

Bon je pense que ce n’est pas forcément la peine de présenter le pitch de ce manga tant il est connu. Mais sinon en une phrase on va suivre le personnage de Deku, un jeune garçon qui rêve de devenir un super héros. Parce que oui, dans le monde dans lequel il vit, 80% de la population a des capacités hors du commun que l’on appelle un alter. Ils sont donc reconnus légalement pour sauver la population des vilains. Deku rêve d’être comme son modèle All Might malheureusement il n’a aucun alter et sa carrière de super héros est fortement compromise voir impossible puisqu’il ne détient aucun alter.. Mais son destin va basculer le jour où il se trouve en face du véritable All Might héros de son enfance!

Ce que j’aime dans ce manga c’est la palette de personnages que l’on nous offre. Ils sont tous différents, parfois même trop différents les uns des autres. Et du coup ça nous offre des scènes vraiment mémorables. Surtout entre Deku et Bakugo, ils n’ont rien à voir ensemble et vu le caractère explosif de Bakugo.. D’ailleurs Bakugo est un de mes personnages préférés. Même si il passe son temps à emmerder Deku, à râler, à exploser de rage je l’aime tellement. Il me fait tellement rire il n’est jamais content. All Might est également un personnage mythique de cet univers. Sans lui au final il n’y aura même pas de mangas. J’aime beaucoup sa relation avec Deku, il l’a vraiment pris sous son aile.

Ce premier tome est fidèle à l’animé, enfin je devrais plutôt dire le contraire pour le coup mais vous voyez ce que je veux dire. Il va sans dire que le manga est tout bonnement génial. J’ai hâte de lire la suite même si je connais l’histoire, les découvrir sur papier ce n’est pas la même chose ni le même plaisir. Et comme je le dis plus haut, je pense qu’ils ne vont pas faire long feu du tout!

Ce deuxième tome était absolument génial. Il concerne un de mes moments préférés dans l’animé en plus. Ce fut un vrai bonheur de pouvoir le voir dans le manga. Vous savez ce que je pense de My Hero Academia maintenant. J’adore cet univers de super héros, de lycée avec filière héroïque, les super vilains etc. Je suis vraiment hyper fan de cette oeuvre. Et comme je le disais dans ma chronique du premier tome, je compte bien rattraper mon retard dans le manga le plus vite possible. Deux tomes de lus déjà et j’aime vraiment ce que je lis. De plus ça me permet de me faire une piqure de rappel concernant les premières saisons. Ca fait tellement longtemps que je les ai vu que les lire me rappelle vraiment beaucoup de souvenirs.

Dans ce deuxième tome, on retrouve les élèves de Yuai. Ils vont suivre le cours d’All Might dont le principe est simple. En formant des équipes ils vont devoir se battre l’un contre l’autre comme en situation réelle. Une équipe joue les supers héros et l’autre les supers vilains. Comme le hasard fait bin les choses, Deku se retrouve contre Bakugo. Katchan en profite donc pour régler ses comptes.. Plus tard, lors d’une exercice au SCA, au moment où ils allaient commencer, des supers vilains se sont infiltrés pour tuer All Might.. Les élèves se retrouvent donc enfermés dans ce bâtiment, avec deux profs et sans aucun moyen de contacter le lycée..

Même si il est parfois énervant, j’adore Katchan. Son personnage est vraiment incroyable et même si on a qu’une envie parfois c’est de lui mettre des gifles pour le calmer! Il a vraiment une « haine » envers Deku c’est impressionnant. Et ça, ça date depuis qu’ils sont tout petit mais surtout depuis que Katchan a developper son alter. Deku est toujours aussi géniale comme personnage. Malgré qu’il n’est pas d’alter de base, qu’il a un alter mais qu’il ne sait pas encore maitrisé, il est limite plus courageux que certains. Il a vraiment une force de caractère incroyable. On découvre également un peu plus les élèves de la classe de Deku. Notamment Shoto, un de mes personnages préférés également. Ou encore Momo par exemple.

Ce que j’aime dans My Hero Academia, c’est que l’on ne s’ennuie jamais. Genre vraiment jamais. Il se passe toujours un truc avec eux. Ce tome est bourré d’action et de combat. Et même quand on a des moments calmes, il se passe tout de même quelque chose. Les personnages sont tous intéressants. Vraiment ce manga est une vraie pépite.

Ce troisième tome est tout aussi génial que les deux premiers. J’enchaine les tomes avec plaisir c’est incroyable. Clairement je m’écouterais je m’enfermerais et je lirais tous les tomes sans jamais m’arrêter. Mais il faut bien être raisonnable j’essaye de faire durer le plaisir le plus longtemps possible sans trop attendre non plus, il faut pas exagérer. Même si parfois c’est dur de ne pas se jeter sur le tome suivant.

Dans ce troisième tome, on retrouve les élèves de Seconde A en très mauvaise posture au coeur du SCA. Mais All Might arrive pour les délivrer et les aider. S’en suit alors un véritable combat conte les super vilains. Mais le problème c’est que la puissance d’All Might a bien baissé désormais.. Son temps est compté quand il se transforme et là il est dans une impasse… Heureusement qu’il peut compter sur Deku, son « disciple ».. Suite à ça, le tournoi de Yuai a lieu. Un tournoi réputé dans le tout le Japon, de quoi mettre la pression à nos élèves. Surtout que ce tournoi peut leur permettre d’être repéré par une agence de super héros!

J’ai encore une fois adoré ce tome. On finit un de mes passages préférés celui du SCA. J’aime tellement ce moment dans l’animé. J’aime vraiment voir comment les élèves ont pris sur eux et on fait en sorte de combattre les super vilains. Ils ont tous eu un courage incroyable et n’ont pas céder à la panique. Rien qu’en voyant ce moment, on se dit qu’ils méritent tous leurs places dans la filière héroïque. Ensuite, le tournoi de Yuai est également un de mes moments préférés. J’adore la façon qu’ils ont de se battre durant la course d’obstacles. Surtout Deku, faut bien l’avouer il a fait quelque chose d’ingénieux pour arriver à ses fins!

Clairement je me répété mais ce manga est une vraie pépite. Je ne comprends pas pourquoi j’ai mis autant de temps à me mettre à les lire. Mais bon comme on dit, mieux vaut tard que jamais n’est ce pas! Bon maintenant faut que je me retienne de me jeter sur le quatrième tome oops..

Suis je en train d’enchainer les tomes plus vite que je ne l’espérais? Oui tout à fait vous avez raison! J’aimerais garder un peu le plaisir et le faire durer mais en vérité on ne va pas se mentir c’était voué à l’échec dès que j’ai lu le premier tome haha. J’aime tellement cet univers et ces personnages c’est impossible pour moi de laisser trainer les tomes comme ça. Alors je les enchaine. Bon j’essaye de me contenir un minimum, je m’en fais un par jour c’est déjà pas mal ça fait durer le plaisir sans trop le faire durer, parfait.

Dans ce quatrième tome, on retrouve nos élèves au championnat de Yuai. Ils ont passé la première épreuve qui était la course d’obstacles, d’où Deku en est sorti vainqueur d’ailleurs. On les retrouve ici pour la seconde épreuve. Celle des cavaliers. Chaque groupe ont un bandeau que les autres équipes doivent s’emparer. Le but est d’amasser le plus de point. Etant donné que Deku a remporté 10 000 Points en ressortant vainqueur de la couse d’obstacles, pensez vous qu’il est la cible à abattre évidemment. S’en suit ensuite la suite du championnat et il s’agit d’un tournoi sous forme de duel…

J’ai adoré l’épreuve des cavaliers. C’était une épreuve vraiment intéressante. D’ailleurs, on découvre de nouveaux élèves et donc de nouveaux alters. Et le moins que l’on puisse dire c’est que certains en ont de vraiment intéressants. Je pense notamment à l’alter lavage de cerveau. Il faut le dire celui là est vraiment dingue! L’épreuve des duels est génial aussi. Même si à la fin du tome l’épreuve n’est pas encore fini on voit le haut du tableau se former petit à petit. J’ai super hâte de lire le cinquième tome quand je vois le prochain duel à la fin ça donne envie de se jeter dessus.

J’ai particulièrement aimé le fait d’en apprendre plus sur Shoto. Il a l’alter feu et glace mais au final il n’utilise que la glace. Jamais il n’utilise ses flammes et on se demande bien pourquoi. Dans ce tome, nous avons toutes les réponses à nos questions. Et on le comprend parfaitement. C’est un de mes personnages préférés. C’est vraiment un personnage touchant quand on connait son histoire. Pour moi c’est un des meilleurs personnages de cet univers.

Ce quatrième tome est dans la lignée des autres et est absolument génial. Cet univers est tellement passionnant et on suit chaque tome est un pur bonheur à découvrir à chaque fois. Plus qu’à se jeter sur le cinquième maintenant!

Est ce que j’ai besoin de préciser que j’ai encore une fois adoré ce tome? Oui? Et bien je le redis encore une fois, j’ai beaucoup trop aimé ce tome! D’ailleurs dans la semaine en zappant les chaines je suis tombée sur l’animé à la télé et c’était justement ce moment là, la fin du tournoi de Yuai alors ça m’a fait sourire. Et ça me conforte dans l’idée que j’ai maintenant l’envie cruelle de me regarder l’animé encore une fois. Et je pense que je vais vraiment finir par le faire. L’envie est bien trop forte et ça fait si longtemps que je l’ai regardé..

Dans ce cinquième opus, on retrouve donc Ochaco qui va débuter son combat contre Katsuki. Elle s’est littéralement bien battu et s’est bien défendu contre Bakugo. Deku quant à lui affronte Shoto et va tout faire pour qu’il utilise ses flammes. Pas pour rendre hommage à son père mais parce que c’est son alter comme Déku lui précise, il s’agit de son pouvoir pas celui de son père. Deku, va donc littéralement tout remettre en question dans la tête de Shoto. Il réfléchit beaucoup à tout ce que lui a dit Izuku.. On arrive au combat final qui oppose Shoto à Bakugo. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce combat s’annonce explosif.

Le personnage de Deku est vraiment incroyable. Dans ce tome, il nous démontre une fois de plus qu’il est toujours là pour ses mais, quoi qu’il arrive il fera toujours tout pour les aider. C’est un véritable ami sur qui on peut compter coute que coute. Et au final c’est ça qui le rend si attachant. Shoto, quant à lui, il est également un personnage incroyable qui n’a pas eu une vie facile. On aperçoit des pans de son passé et avec un père comme le sien, son enfance n’est vraiment pas top.. C’est un personnage vraiment touchant quand on connait son histoire. Et c’est pour ça que j’aime autant Shoto.

J’ai déjà plus que hâte de lire le sixième tome, plus les tomes avancent plus on en apprend sur les personnages et plus ça les rend attachants. Et puis cet univers de super héros est vraiment merveilleux.

Ahhh ce tome qu’est ce que je l’aime. Je suis justement tombée sur les épisodes correspondant il y a quelques jours. Quel bonheur de découvrir le moment dans le manga! Comme d’habitude et comme pour les autres tomes j’ai tout simplement adoré ce tome! Cet univers est un de mes préférés alors difficile d’être objective pour le coup.

On retrouve nos élèves après le championnat. Après leur deux jours de repos il est temps pour eux de retourner à Yuai. Et c’est le moment pour eux de choisir leurs noms de héros! Ils vont donc avec l’aide de Midnight, chercher un nom qui leur correspondent mais ils doivent également bien le choisir puisque ce nom va les poursuivre pour le reste de leur vie. Ils vont également partir une semaine en stage chez un super héros. Certains ont reçu des offres de grande agence. Deku va donc partir en stage chez l’ancien maitre de All Might! Un super héros pour le moins original d’ailleurs.

J’ai beaucoup aimé ce tome déjà pour voir les élèves choisir leurs noms de héros. C’était assez drôle, surtout concernant Bakugo qui n’en fait qu’à sa tête! On découvre également une autre facette de Tenya dans ce tome. Son frère ayant été blessé par le tueur de héros, il est complètement bouleversé par cette histoire. Il va juste qu’a prendre son stage dans la ville où le malfrat sévit. Ce qui va d’ailleurs le mettre en danger. Deku est un personnage vraiment incroyable et c’est pour ça qui me plait autant d’ailleurs. Il est si attentif à ses amis qu’il remarque que Tenya n’est pas comme d’habitude. Il sent qu’il se passe quelque chose et n’hésite pas a se jeter à son secours. Deku est un véritable ami sur qui on peut compter à n’importe quel moment . C’est ça qui rend son personnage si passionnant et si incroyable d’ailleurs! Et il peut également compter sur l’aide des autres pour parvenir à ses fins et notamment sur Shoto.

Encore un tome plus que réussi qui me prouve encore une fois que ce manga est tout bonnement un véritable chef d’oeuvre. Plus on avance dans le manga plus c’est passionnant et même en ayant vu l’animé j’ai l’impression de tout re découvrir pour la première fois. Et rien que pour ça je suis comblée.

Coup de coeur une fois de plus pour ce manga. Je pense que jusqu’au dernier tome ce sera comme ça, j’aime tellement l’univers et les personnages que ça ne peut être autrement. Je ne dois pas être très objective pour le coup mais bon que voulez vous quand on aime quelque chose on l’aime à fond! Et bien ici c’est le cas pour moi. C’est vraiment un de mes mangas préférés. J’ai commencé par l’animé mais, et ce même si je suis clairement fan, je trouve que le lire ça prend une autre dimension.

On retrouve Deku, Tenya et Shoto en pleine galère dans une ruelle conte un super villain du nom de Stein.. Malgré leur peu d’expérience, ils s’en sortent et arrivent à le battre. Ils en sortent évidemment blessé assez sérieusement surtout pour Tenya. Suite à ça, c’est l’heure de retourner à l’école. Et c’est surtout l’heure des examens de fin d’année! Si la partie écrite est facile pour la plupart d’entre eux, la partie pratique s’avère plus compliquée pour eux! En duo ils vont devoir se battre contre un de leur professeurs. Les duos ont été formés et Deku se retrouve avec Bakugo contre All-Might…

J’ai adoré Deku dans ce tome, et comme dans la plupart d’ailleurs. J’aime beaucoup sa façon d’être et sa façon de penser. Il est toujours là pour ses amis quoi qu’il arrive. Il n’hésite pas une seule fois à se mettre en danger si ça peut aider ses amis. C’est d’ailleurs ce qui fait de lui un personnage incroyable selon moi. Bakugo est un personnage vraiment incroyable également. C’est un de mes préférés de cet univers. Même si il passe son temps à râler, à insulter les autres et j’en passe au fond ce personnage est attachant. Bien que j’ai envi de le secouer la plupart du temps. Il doit travailler sur lui même et essayer de dissiper la haine qu’il voue à Deku. Il ne supporte pas le voir réussir et veut être le meilleur quoi qu’il arrive. Le combat à la fin avec All Might le montre d’ailleurs. Mais Deku, malgré le fait que Bakugo le traite comme un moins que rien la plupart du temps, ne se laisse pas démonter. Ils font équipe ensemble pour le plus grand malheur de Katsuki qui ne supporte pas devoir s’appuyer sur lui. J’ai hâte de voir la finalité de ce combat parce que pour le coup je ne m’en souviens plus trop dans l’animé.

Encore une fois, ce tome est une grande réussite. On est tenu en haleine tout le long. Les combats sont incroyables à lire. Les personnages sont hyper bien travaillés. L’univers est absolument génial, c’est clairement addicitf on en redemande encore et encore. Je ne me lasserais jamais de l’univers de MHA tant il est génial.

Huitième tome et c’est toujours aussi génial si ce n’est même plus. Plus besoin de vous dire à quel point j’aime ce manga ça serait me répéter à chaque fois. Mais bon c’est un de mes mangas préférés voilà je le redis encore une fois. Je lis chaque tome avec une grande impatience et aucun tome ne me déçoit pour le moment. Aucun. Un véritable sans faute du début à la fin. Je dévore les tomes à chaque fois. Je m’écouterais je crois que je les lirais tous à la suite en m’arrêtant de vivre..

Dans ce huitième tome, on retrouve les élèves lors de l’épreuve pratique des examens de fin d’année. A la fin le camp d »té attend ceux qui auront réussi. On découvre donc l’épreuve pratique et on en apprend un peu plus sur chaque élève et leur alter. On découvre également les professeurs en action. Deku et Bakugo étant en équipe, ils doivent apprendre à travailler ensemble. Ils y arrivent tant bien que mal mais vont ils réussir l’épreuve finale? Le camp d’été arrive lui aussi et finalement tout le monde peut y aller. On va donc les suivre lors de ce camp pour qu’ils puissent se renforcer et renforcer leur alter! Mais l’association des super vilains travaille toujours dans l’ombre pour mener leur plan à exécution..

J’ai beaucoup aimé le personnage de Momo au début du manga. Elle a si peu confiance en elle qu’elle remet toujours ses choix en questions. Son association avec Shoto durant l’épreuve contre Shota va justement l’aider à prendre le dessus et va apprendre à se faire confiance et au final ses efforts vont payer. Deku et Bakugo finissent par réussir à travailler ensemble (au grand dam de Katchan). J’adore l’épisode du camp d’été, dans l’animé j’avais beaucoup aimé ce moment et le voir dans le manga est un vrai plaisir. J’ai hâte de découvrir le tome suivant où là le camp d’été sera vraiment exploité.

Le manga est toujours aussi palpitant. On nous montre énormément les élèves ainsi que Yuai mais en même temps de temps en temps on nous montre les vilains qui préparent leur plan dans l’ombre de tous. Il prépare bien leur action tranquillement mais lorsqu’ils vont passer à l’acte ça va péter dans tous les sens. J’ai hâte de lire le prochain tome, je me retiens de ne pas me jeter dessus là.. Mais je prends le temps de les découvrir un à un et c’est un vrai plaisir à chaque fois!

Mine de rien j’en suis déjà au neuvième tome. Bien que je pourrais dévorer la série en une journée si je le voulais, mais comme je fais mes chroniques tome par tome et que j’ai une pile à lire manga qui pourrais atteindre mon plafond j’en suis certaine, et bien je la dévore petit à petit. Au moins je reste longtemps dans cet univers que j’aime par dessus tout, je savoure chaque tome comme il le faut. Et c’est parfait comme ça.

Dans ce neuvième tome, on retrouve nos apprentis héros dans leur stage d’été. Malheureusement pour eux, rien ne va se passer comme il le faut.. Durant ce camp d’entraînement, ils devront donner tout ce qu’ils ont pour améliorer leur alter. Ils ne vont connaître que le mot entraînement durant leur séjour. La première épreuve concocté par les Wild Wild Pussycats, ils devront traverser la forêt peuplé de créatures démoniaques.. Mais dans l’ombre, la menace est en place. L’alliance des super vilains sont prêt à prendre leur revanche et attendent patiemment le moment opportun pour frapper..

Deku m’a tellement impressionné dans ce tome. Vraiment ce personnage est tout bonnement incroyable. Il a une telle évolution. Quand on pense au Deku du premier tome, on est très loin du Deku de maintenant je trouve. Il n’hésite clairement pas à se mettre en danger pour sauver les gens ou ses amis. Il est même prêt à mourir pour eux. Il fonce tête la première et donne tout, absolument tout pour sauver son entourage. Et c’est ça que j’aime chez Deku, c’est ça qui fait que son personnage est absolument génial.

Encore une fois, ce tome était absolument génial du début à la fin. Je vais continuer doucement mon avancée dans cette série mais quel plaisir de lire chaque tome les uns après les autres. L’alliance des super vilains est vraiment géniale à suivre aussi je trouve. Les personnages sont juste dingues et parfaitement bien travaillés. J’ai déjà hâte de lire le dixième tome et tellement hâte de retrouver cet univers que j’aime tant.


Une réflexion sur “My Hero Academia de Kôhei Horikoshi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s