Iruma à l’école des démons de Osamu Nishi

Un jour, le jeune Iruma devient, bien malgré lui, le petit-fils adoptif d’un papy démon excentrique. Une nouvelle vie commence alors pour lui à Babyls, une école peuplée de monstres en tout genre, où personne n’a jamais vu d’humain mais tout le monde rêve d’en dévorer un ! Et entre les démons qui le défient en duel, les succubes extravagantes et les épreuves scolaires mettant sa vie en péril, Iruma ne pourra compter que sur un atout : sa gentillesse désarmante.
Mais comment un humain au bon coeur va-t-il pouvoir survivre dans cet enfer ? !

Ahhhhhh comme j’étais impatiente de découvrir ce manga! Je savais qu’il y avait un animé, je n’ai pas encore eu le temps de le regarder d’ailleurs. Mais quand j’ai vu qu’il allait en sortir un manga j’étais bien trop contente! J’avais beaucoup trop hâte de le lire et maintenant que c’est chose faite je suis ravie et ce fut vraiment un coup de cœur!

Déjà la couverture nous donne terriblement envie de plonger dans ce premier tome. De plus, je trouve qu’elle nous donne clairement le ton du manga. Le contraste entre les démons derrière Iruma et Iruma lui même est parfait puisque dans le manga c’est exactement comme ça que ça se passe!

C’est un manga qui, comme je le dis juste au dessus, m’a énormément plu. Cette histoire est vraiment très intéressante à tous les niveaux. Les personnages sont excellents, l’ambiance est parfaite. C’est bourré d’humour. En bref, c’est le genre de manga parfait à lire quand on a un petit coup de mou.

L’histoire en elle même est déjà assez drôle. On va suivre Iruma, un jeune garçon qui a, on peut dire ça comme ça, les pires parents du monde. Dès son plus jeune âge, mais alors vraiment le plus jeune âge, il a du se débrouiller seul! Il est incapable de dire non à qui que ce soit. En gros, c’est la bonne poire de service et ses parents l’ont bien compris! Sauf qu’un jour, on lui apprend que ses parents l’ont vendu à un démon! Le démon ne désire qu’une chose qu’Iruma devienne son petit fils! Et étant donné qu’il ne sait pas dire non, il se retrouve petit fils d’un démon et surtout il doit aller à l’école des démons tout en gardant le secret sur sa véritable nature.. On va donc le suivre dans cette aventure et le moins que l’on puisse dire c’est que tout ne va pas se dérouler comme prévu pour lui…

J’ai vraiment adoré le personnage d’Iruma, il m’a beaucoup fait rire. Le voir ne jamais réussir à dire non nous apporte vraiment des scènes assez drôle. Mais c’est surtout le voir évoluer entouré de démons alors qu’il est humain qui est drôle. Surtout qu’il lui arrive de réaliser des choses que personne n’a jamais réussi. Pour un simple humain c’est assez cocasse tout de même! De plus, Iruma est ce que l’on appelle la gentillesse incarnée et le voir évoluer dans un monde comme celui ci est également assez drôle!
On fait la rencontre de plusieurs personnages très intéressants. A commencer par le démon qui a acheté Iruma. Un vieux papy très excentrique qui met Iruma mal à l’aise plus d’une fois! Iruma va se faire également des amis: Asmodeus qui désigne Iruma comme son maitre puisqu’il a réussi à le vaincre en duel et Clara, une démone très spéciale qui ne désire que jouer! Mais évidemment il ne va pas se faire que des amis. Il va se faire des ennemis et surtout un en particulier, le professeur Naberius.

La fin de ce premier tome nous donne envie d’avoir le deuxième sous la main! Ca se termine d’une façon incroyable qui nous rend impatient pour la suite. Ce premier tome est à la hauteur de mes espérances. Vraiment. Un énorme coup de cœur pour ce premier opus. L’histoire, l’ambiance, les personnages , tout est réuni pour que note lecture soit absolument parfaite et c’est le cas ici.

Ahhhh si vous saviez à quel point j’aime ce manga! J’ai dévoré l’animé en quelques jours. Animé que j’ai évidemment plus qu’aimé! J’ai rarement autant ris devant un animé, genre vraiment. C’était absolument parfait. J’ai tout aimé du début à la fin et retrouver les personnages sur papier est un vrai bonheur.

Iruma à l’école des démons c’est une de mes plus belles découvertes manga de cette année. J’aime vraiment tout. L’univers, les personnages, l’humour, l’intrigue. Bref tout! Même si en ayant vu l’animé je sais ce qu’il se passe dans le manga, c’est quand même un vrai plaisir de se plonger dans la lecture. Ca a beau être la même chose au fond pour moi ça ne l’est pas! C’est différent, je ne saurais pas vraiment dire pourquoi au fond mais en tout cas pour moi chaque support, bien qu’il raconte la même chose, est différent et apporte quelque chose.

On continue de suivre Iruma dans l’école pour démons. Il essaye toujours tant bien que mal de cacher sa véritable nature. Si le monde découvre qu’il est en fait un humain, ça risque de chauffer pour lui. Il continue de prendre ses cours, d’être gâter par son grand père. Bref la vie d’Iruma quoi! Mais Iruma étant Iruma, il va se mettre dans des galères pas possibles.. Il sait se mettre dans le pétrin mais le pire c’est qu’il y arrive malgré lui… Mais le problème dans ce tome c’est que la présidente du conseil des élèves le soupçonne très fortement d’être un humain justement…

J’aime toujours autant l’univers et les personnages. Chaque tome, bien que ce ne soit que le deuxième, est une véritable bouffée d’air frais. C’est un manga sans prise de tête absolument parfait pour passer un excellent moment de lecture. C’est dynamique, c’est vraiment très drôle, les personnages sont excellents. Bref vous l’aurez compris, ce manga est un petit bijou!

Mon personnage préféré reste vraiment Clara. Ce personnage je crois est clairement mon préféré tout manga confondus. Elle est incroyable et me fait tellement rire! Je n’ai jamais autant ris devant un manga je crois! Déjà que dans le manga elle me faisait beaucoup rire mais alors il faut la voir dans l’animé! C’est encore mieux! C’est un personnage tellement hors du commun, elle ne pense qu’a jouer tout le temps, elle est extrêmement drôle. C’est LE personnage quoi! Et j’aime beaucoup la relation entre elle et Iruma et Asmodeus. Le trio d’ami qu’ils forment ensemble est très plaisant.

Même si, comme je le disais juste au dessus, ayant déjà vu l’animé je sais ce qu’il va se passer, je vais dévorer le troisième tome! C’est mon petit plaisir manga du moment et j’attends chaque sortie avec une grande impatience! Si vous aimez ce manga je vous conseille vraiment l’animé il est encore plus drôle que le manga. Rien que pour Clara ça vaut largement le coup de le regarder!

Ahhh ce manga est une de mes meilleures découvertes de l’année. Dès les premières pages du premier tome, j’ai été embarqué dans cet univers et j’ai de suite accroché! J’ai déjà dévoré la première saison de l’animé, je sais donc ce qu’il se passe mais ça reste un vrai bonheur de découvrir chaque tome du manga.

Dans ce troisième opus, on va retrouver Iruma ainsi qu’Asmodeus et Clara.On les retrouve sur le point de choisir leurs spécialité à l’école. Clara, qui veut séduire Iruma puisqu’elle à l’impression qu’Amélie lui vole, décide de choisir le cours de séduction. Iruma quant à lui à choisi le cours théorique. Suite à ça, ils doivent également choisir leur batora, un sorte de club spécialisé dans la lecture ou les jeux vidéos ou encore la botanique. Ils font donc des essais par ci par là, reçoivent tout un tas de prospectus de chaque batora. Ils découvrent le batora de création d’objets démoniaques. On va donc les suivre dans ce club en compagnie du personnage de Kiriwo le chef du batora. Un personnage pour le moins enigmatique…

Ce troisième opus est dans la même dynamique que les précédents. C’est toujours aussi remplie d’humour, c’est vraiment extrêmement drôle. Surtout le personnage de Clara, elle est tellement drôle. Ses crises de jalousie envers Amélie, sa façon de séduire Iruma, ses répliques ou tout simplement sa façon d’être. C’est vraiment mon personnage préféré de ce manga. Je la trouve vraiment incroyable et elle apporte énormément au manga. On découvre un nouveau personnage également, celui de Kiriwo, le chef du batora. C’est un personnage vraiment énigmatique et à la fin du manga on découvre ce qui se cache derrière ce sourire niais.. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne sent vraiment pas bon pour Iruma et les autres… Ca va apporter une suite explosive!

Ce troisième tome est vraiment génial tout comme les deux précédents. Ce manga est une véritable bouffée d’air frais. C’est remplie d’humour, on rigole à quasiment chaque page. Les personnages sont hyper drôle mais très attachants également. L’intrigue est toujours aussi superbe à suivre avec un bon rythme. Si vous n’avez toujours pas vu l’animé, je ne peux que vous le conseiller c’est encore plus drôle de les voir à l’écran!

Le retour de mon manga chouchou du moment. Même si je savais ce qu’il allait se passer dans ce tome vu que je suis à jour dans l’animé, ça reste un plaisir à suivre les aventures d’Iruma à l’écrit. Tout est réuni dans ce manga pour que chaque lecture de chaque tome soit excellente. On a une intrigue prenante et intéressante, des personnages absolument dingues les uns comme les autres, c’est rempli d’humour. Même visuellement parlant c’est un manga vraiment très agréable à lire. Je sais que je l’ai déjà dit mais si vous n’avez pas encore regardé l’animé, foncez, c’est encore plus drôle de les voir à l’écran.

Dans ce quatrième tome, l’historie prend un véritable tournant dramatique. Jusque ici c’était plutôt simple. On suivait Iruma et ses amis dans leur vie quotidienne à l’école. Sauf qu’ici tout va changer. En effet, la fête des batora approche à grand pas et notre cher Kiriwo prépare son coup en douce. Il a prévu de mettre en place sa vengeance et de punit tout le monde. De ce fait toute l’école est à présent en danger.. La question qu’on se pose c’est que va t’il se passer pour Iruma et ses amis? Pour toute l’école? Un tome limite plus prenant que les précédents.

Retrouver les personnages que l’on aime est toujours un vrai régal. Mais retrouver Clara l’est encore plus! Même si dans ce tome elle est moins présente, le peu qu’on la voit c’est toujours incroyable avec elle. Rarement un personnage ne m’aura autant fait rire que Clara. Je la trouve incroyable, elle est tellement drôle, tellement elle quoi! ( Regardez l’animé juste pour elle si il le faut mais vous ne le regretterez pas elle est encore plus drôle dedans!). Iruma toujours aussi fidèle à lui même. Toujours aussi déterminé dans tout ce qu’il fait. On ne dirait pas comme ça mais il a vraiment une force de caractère impressionnante. Il en a tellement bavé avec ses parents en vrai que maintenant il ne s’en fait plus. Il reste toujours optimiste et ça que j’aime beaucoup chez lui.

J’ai très hâte de découvrir le cinquième tome. Si mes souvenirs sont bons, on va débuter un nouvel arc et c’est à ce moment là que la première saison de l’animé prend fin! Encore un voir deux tomes et on sera dans l’inédit complet. J’ai vraiment beaucoup beaucoup trop hâte. C’est vraiment devenu un de mes mangas préférés et j’attends chaque sortie avec impatience tant j’apprécie cet univers!

Vous la savez maintenant, Iruma à l’école des démons est un de mes mangas préférés. J’aime l’histoire, les personnages, le lieu etc. Bref j’aime tout l’univers qui entoure ce manga. C’est une de mes plus belles découvertes de l’année dernière pour tout vous dire. J’attends chaque tome avec grande impatience, chaque tome est un vrai coup de coeur, une vraie bouffée d’air frais. C’est vraiment mon petit plaisir chaque mois.

Dans ce tome, on va finir le premier arc si je puis dire. On est toujours à la fête des batoras, Iruma a réussi à éviter le pire.Cette fête mouvementée finit donc en beauté avec l’incroyable feu d’artifice qui éblouit toute l’école. Malheureusement, Iruma va attirer l’attention des hautes autorités infernale qui le soupçonnent d’être un humain. Lui qui veut rester incognito c’est loupé. D’autant plus qu’il va désormais s’attirer les foudres de Kuromu, l’idole diabolique qui a consacré sa vie a être sous le feux des projecteurs…

J’ai adoré la partie avec la diablodole. Ca apporte vraiment quelque chose de nouveau au manga et c’est très plaisant. D’ailleurs dans cette partie on en prends plus sur un certain personnage. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est vraiment surprenant, cette personne cache extrêmement bien son jeu c’est incroyable. Pas une seule fois j’aurais pu deviner ça sur cette personne.

Ce cinquième tome est vraiment dans la lignée des précédents. C’est toujours aussi frais et drôle. Az et Clara passent toujours leur temps à se disputer et c’est vraiment très drôle d’ailleurs. Iruma est toujours aussi lui même, il ne veut pas attirer l’attention des gens mais finalement l’attire toujours malgré lui. C’est toujours aussi addictif, un vrai bonheur.

Bon, vous savez désormais qu’Iruma à l’école des démons est un de mes mangas préférés. J’attendais avec impatience ce sixième tome puisque la première saison de l’animé s’arrête au cinquième tome. J’étais impatiente de découvrir de la nouveauté vu que j’ai dévoré la première saisons. D’ailleurs la seconde saison commence en fin de semaine j’ai beaucoup trop hâte! Et j’ai adoré ce sixième tome! Ce manga ne cessera de me plaire et jamais je ne m’ennuierais dans cet univers, j’en suis beaucoup trop fan.

Comme je le dis juste au dessus, ce sixième tome est une vraie découverte pour voir étant donné que je ne savais pas ce qu’il allait se passer. Et j’ai tout bonnement adoré! Ce tome est plus concentré sur le personnage d’Amélie. J’adore ce personnage depuis le début. Et le fait d’en apprendre p lus sur elle, la découvrir plus profondément est vraiment très agréable. On découvre d’ailleurs une autre Amélie, celle avec ses pensées secrètes, dont une en particulier. On la découvre à la dernière page. Je dois avouer que je n’ai absolument pas été surprise de découvrir ça, je dois même avouer que je m’en doutais depuis le début en fait. C’était tellement évident, enfin du moins pour moi. Je ne suis pas étonnée mais ça fait plaisir de découvrir ça! On a un peu moins vu Clara et Asmodeus mais si c’est pour voir plus Amélie ce n’est pas dérangeant.

Le manga est toujours aussi addictif, c’est tellement drôle. C’est une vraie bouffée d’air frais avec Iruma vous êtes sûre de passer un excellent moment. C’est sans prise de tête, c’est drôle, c’est addictif. J’attends impatiemment chaque sortie de tome puisque je sais que je vais passer un excellent moment durant ma lecture. Vous savez c’est le genre de manga chouchou, que vous pouvez lire encore et encore un million de fois sans jamais vous lassez. Et bien pour moi, Iruma à l’école des démons c’est ce genre de manga. L’animé est excellent et c’est encore plus drôle qu’à la lecture. Je suis tellement impatiente de découvrir le septième tome ainsi que la saison 2!

La première chose qui m’a interpellé avec ce septième tome c’est la couverture. On y retrouver Iruma mais qui ne ressemble absolument pas au Iruma que l’on connait d’habitude. C’est une chose qui m’a tellement intrigué. Je me suis demandé pourquoi la couverture le représente comme ceci. Dès que j’ai eu le tome entre les mains je me suis précipite pour le lire. Ma curiosité avait besoin d’être assouvie pour le coup. Bien évidemment, comme tous les tomes précédents, cette lecture fut un vrai coup de coeur. Je ne me lasse absolument pas de ce manga qui fait clairement partie de mes préférés. J’aime tellement les personnages, l’univers et l’humour qui se dégage de ce manga. A chaque tome, je passe une lecture incroyable. J’ai déjà hâte de découvrir la suite!

Dans ce tome, on retrouve Iruma en plein questionnement. En effet, il aimerait mieux comprendre les démons. La bague gloutonne a une merveilleuse idée en tête, enfin merveilleuse idée selon elle.. Elle décide de jeter un sort à Iruma qui fait ressortir tous ses mauvais penchants.. Cet Iruma désormais diabolique rallie tous les élèves de la classe anormale dans le but de s’emparer de la « salle royale », une relique du roi-démon disparu!

J’ai vraiment beaucoup aimé ce tome. Découvrir cette autre facette de Iruma, même si il est sous l’emprise d’un sort, c’était vraiment génial. Clairement ça nous change du petit Iruma tout gentil, bonne poire qui dit oui à tout. Ici on a un Iruma qui n’hésite pas râler et j’en passe. C’était vraiment drôle de le voir comme cela. Surtout qu’il s’est lancé à la quête de la salle royale. Et il va tout faire pour arriver à son objectif. La bague démone pour le coup a vraiment eu une très bonne idée. Avoir une autre facette de Iruma comme cela, ça apporte beaucoup de fraicheur à l’histoire je trouve. Ca nous change et ça nous offre une bonne dose de rigolade.

Cette saga, je pense que je ne m’en lasserais jamais. Dès le premier tome, je suis tombée sous le charme de ce manga. Encore plus depuis que je regarde l’anime. J’ai rarement autant ris en lisant un manga. C’est ma dose de rigolade assurée à chaque sortie. Les personnages sont vraiment hyper drôles mais surtout hyper attachant. C’est une de mes meilleures découvertes pour ma part. Il faut que je me mette à jour dans l’anime, il me reste quelques épisode de la saison 2 à regarder. J’ai hâte de découvrir ce que Iruma nous réserve encore!

Je pense qu’avec ce manga, je ne serais jamais déçue. Mais vraiment jamais. C’est impossible pour moi de ne pas aimer un tome de cette série. J’aime tellement ce manga, dès que je reçois le nouveau tome, je suis toujours hyper heureuse et j’ai beaucoup trop hâte de me plonger dans ma lecture. Et ce huitième tome nous offre encore son lot de surprises. Et c’est ça qui fait toute la force de ce manga, selon moi. On a toujours des surprises avec cette histoire.

Dans ce tome, c’est bientôt les grandes vacances à l’école des démons! Sauf qu’avant de pouvoir profiter il va falloir réviser. En effet, les examens se rapprochent à toute vitesse. Pour Iruma c’est la panique à bord. Déjà qu’il est humain, il ne connaît rien au monde des démons et en plus de ça il a beaucoup de mal dans les différentes matières. Son seul espoir repose sur les épaules de Balam. Un professeur de l’école qui semble en connaître un rayon sur les humains.. Est il une menace au secret de Iruma ou alors un confident potentiel? Il va devoir faire un choix..

J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir le professeur Balam. Il est vraiment particulier et au final tous les élèves ne l’aiment pas forcément. Il fait peur à beaucoup de monde. Iruma lui, ne ressent pas ça lorsqu’il est avec lui. Au contraire, c’est bien un des seuls à découvrir la véritable personne que Balam est. J’aime beaucoup la relation qui se met en place entre les deux. Comme Balam en connait un rayon sur les humains, Iruma trouve en lui un potentiel confident. Une vraie amitié se met en place entre le professeur et son élève. J’ai hâte d’en voir plus sur ces deux là, je les aime vraiment beaucoup ensemble.

Par contre, en voyant les élèves aller au parc d’attraction, je ne m’attendais pas le moins du monde à découvrir une fin pareille! Clairement, elle m’a laissé sur le cul. Je sens que la suite va être incroyable à découvrir. Elle promet un tome palpitant et je sens que ça va changer beaucoup beaucoup de choses par la suite. Elle risque vraiment de tout faire basculer. Et j’ai beaucoup beaucoup trop hâte.

Et bien ça faisait très longtemps que je ne m’étais pas plongé dans la lecture d’un tome d’Iruma. A vrai dire ça fait même plusieurs mois! Et bien je peux vous dire que ça m’a tellement manqué! Ce manga est un de mes préférés et j’aime tellement lire les aventures d’Iruma! Et ça m’avait vraiment manqué. C’est le genre de manga qui nous plonge dans une bulle de bonheur lorsque l’on lit. Je suis si contente d’avoir retrouvé cet univers. Surtout que je me souviens de la façon dont se termine le tome précédent et je ne comprends pas pourquoi j’ai mis tant de temps avant de me mettre à lire ce neuvième opus! Et ce tome fut incroyable, vraiment.

On retrouve tous les élèves qui sont partis au Walter Park pour profiter des « jours de la fin », les grandes vacances de l’enfer. Leur but? S’amuser le plus possible. Ils sont répartis en trois groupes et ils ont lancé un petit défi. Le groupe qui s’amuse le plus à gagner. Mais sous le parc, dans les souterrains se cache une prison où les détenus sont condamnés à alimenter le parc en énergie.. Tandis que les élèves de Babyls prennent du bon temps, dans la prison une vieille connaissance d’Iruma s’apprête à prendre part à un projet d’évasion à grande échelle..

Ce neuvième tome, je l’ai trouvé tout simplement incroyable! Ici on a clairement deux salles deux ambiances. On a tout d’abord les élèves qui profitent du parc et passent leur temps à s’amuser. Ils font tout pour gagner le défi qu’ils se sont donnés. Tout se passe bien, la bonne humeur est présente. Et puis on a la prison juste en dessous de leurs pieds. Un groupe a prévu d’organiser une évasion à grande échelle. Ils ont vraiment prévu quelque chose d’incroyable qui va mettre en danger tout ceux qui sont actuellement dans le parc. Et puis à un moment donné on se retrouve dans un chaos complet. Iruma m’a impressionné dans cette partie, il a fait preuve d’un grand courage et ça fait même bizarre de le voir comme ça! Il me tarde de voir la suite des événements!

J’ai vraiment adoré ce neuvième tome. On a pas mal d’actions avec ses bêtes démoniaques qui ont été lâchées en plein dans le parc. Mais en même temps malgré le fait que la situation soit dramatique, on a toujours cette pointe d’humour qui amène beaucoup de légèreté. Et ça j’aime vraiment énormément. C’est ce qui me plaît le plus dans ce manga de toute façon. Cette façon de manier l’humour même dans les situations les plus « dramatiques ». Je m’en vais de ce pas dévorer le dixième tome parce que je suis trop impatiente de découvrir ce qu’il va se passer!

Encore une fois, on a droit à un tome absolument génial! Il est dans la lignée du précèdent et on reprend l’histoire là où on l’a laissé. On est toujours dans le parc en plein chaos! C’est toujours aussi bien rythmé et pas de place à l’ennui avec ce manga. L’humour est toujours aussi présent pour mon plus grand bonheur. Et c’est ça la plus grande force de ce manga, tout cet humour présent même parfois dans des situations critiques.

On retrouve les bêtes démoniaques en train de semer le chaos dans Walter Park. Ces trois monstres sont sacrément coriaces et c’est difficile de les combattre. Et de mettre tout le monde à l’abri tout en évitant une panique générale! Pour les élèves de Babyls, il est grand temps de faire face à leurs peurs, d’unir leurs forces et surtout de surmonter leurs faiblesses. Ils doivent réussir à combattre ces créatures pour pouvoir sauver tout le monde. Parce que cette fois ci ce n’est pas de la rigolade!

Iruma a encore fait preuve de courage dans ce tome ci. Il a pris beaucoup de risques pour pouvoir sauver tout le monde. De base c’est tout de même un humain et n’a donc pas de pouvoirs.. Et bien il s’en est sorti à merveille. bon surtout grâce à l’aide de Ali mais tout de même. Il vraiment été très courageux je trouve. Asmodeus et Sabnock m’ont fait mourir de rire. Même dans le moment le plus dangereux pour eux en plein combat avec une des créatures, ils trouvent encore le moyen de se battre! Ces deux là sont incroyables, limite rien ne compte à part leur rivalité. Kiriwo est si mystérieux et surtout si intriguant. Je me demande ce qu’il va traficoter par la suite celui là! En tout cas ça ne sent pas bon du tout pour Iruma cette histoire.

Encore une fois, j’ai plus que hâte de me plonger dans la suite! J’aime tellement ce manga que j’attend chaque sortie avec une impatience digne d’un enfant le jour de Noël c’est pour vous dire! Je suis vraiment une grande fan de cet univers et également de l’anime. Bon, je suis clairement en retard dans le visionnage de la seconde saison mais c’est pas grave haha. Gros coup de coeur pour la couverture de ce tome ci, je ne saurais trop dire pourquoi mais c’est clairement ma préférée, bien qu’elles soient toutes merveilleusement belles ceci dit!

Oula ça faisait des mois que je n’avais pas lu un tome de ce manga, alors que c’est un de mes mangas préférés. J’ai laissé les différents tomes dans ma pal traîner un bon moment. Je me suis enfin motivée à me mettre à jour et rattraper mon retard. Comme ça m’a fait plaisir de me replonger dans cet univers. Je suis une fan absolue de cette histoire, de ces personnages etc. C’est un vrai plaisir de se plonger dans la lecture d’un tome. Au rendez-vous de l’humour, beaucoup d’humour, de la folie et un côté complètement déjanté qui est extrêmement plaisant!

Dans ce onzième tome, on retrouve Iruma et ses amis pendant leurs vacances. Et ils ont un programme bien chargé! Entre soirée-pyjama, group dating, salon mondain ou encore shopping en famille et rendez-vous amoureux, ils passent des vacances riches en émotions fortes! D’autant plus qu’après ce qu’il s’est passé au Walter Park, tout le monde à son attention rivé sur Iruma et il doit désormais faire profil bas! Mais il est temps de reprendre le chemin de l’école! Un programme exigeant les attend auprès de nouveaux enseignants tous plus dérangés les uns que les autres!

J’ai adoré ce tome, comme tous les précédents d’ailleurs. Ça m’a vraiment fait du bien de retrouver cet univers et ces personnages. C’est une histoire vraiment originale et tellement drôle à lire qu’on ne peut que passer un excellent moment durant notre lecture! On suit le groupe pendant leurs vacances et ce sont de sacrées vacances! Iruma doit tout faire pour être discret et ne plus attirer l’attention sur lui. J’ai adoré le moment où Iruma et Alice se sont retrouvés chez Clara! Le moins que l’on puisse dire c’est que la famille de Clara est pour le moins particulière! Particulière mais terriblement drôle! La rentrée a eu lieu et c’est une sacré différence qui les attends! Ils vont se retrouver à avoir des cours particulier avec des professeurs qui sont particuliers aussi d’ailleurs! Celle d’Iruma est tout simplement excellente! J’ai trop hâte de voir la suite parce que ça s’annonce tout simplement génial et surtout extrêmement drôle! Je vais me plonger tout de suite dans la suite, je ne peux pas laisser traîner ça!

Encore une fois c’est un tome tout simplement génial que l’on a là. Bon tous les tomes de ce manga sont géniaux à lire de toute façon. C’est une grosse dose de bonne humeur, d’humour et j’en passe. on ne peut que passer un bon moment aux côtés d’Iruma. C’est vraiment un gros coup de coeur depuis le premier tome et encore plus depuis que j’ai regardé l’anime (vraiment regardez le c’est encore plus drôle à l’écran!) Je m’en vais de ce pas me plonger dans le douzième tome et je sens que je vais beaucoup aimé encore une fois!

Après avoir lu le onzième tome, j’ai de suite enchaîné avec le douzième. Je profite pour rattraper mon retard dans ce manga que j’aime par dessus tout. C’est mon petit péché mignon, je sais toujours que je vais passer un bon moment pendant ma lecture et que je vais adoré le tome avant même de l’avoir commencé. C’est toujours aussi bourré d’humour et c’est ça qui fait la force de ce manga selon moi. On dévore les tomes les uns après les autres et c’est terriblement addictif! On meurt d’envie d’en lire encore et encore. Je suis vraiment beaucoup trop fan de ce manga et chaque tome est du bonheur en barre!

Dans ce douzième tome, on retrouve Iruma toujours dans son entraînement avec Bachiko. Avec son enseignante attitrée au caractère un peu spécial, il finit par se découvrir une force nouvelle. Et ce n’est pas le seul dans ce cas là! Après un entraînement intensif auprès des précepteurs tous plus givrés les uns que les autres, la classe anormale se retrouve au grand complet. Ils sont plus mûre et plus forte mais toujours égale à elle-même. Maintenant une épreuve de survie dans la jungle les attend et il va falloir jouer des coudes!

J’ai adoré ce tome, encore une fois sans surprises! L’histoire ne cesse de se renouveler et on ne s’ennuie pas une seule seconde avec ce manga. Ici on continue de suivre l’entraînement des élèves de la classe anormale. On découvre ce qu’ils ont plus ou moins fait pendant leurs séances. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils se sont montrés surprenants! Ils ont tous montré le meilleur d’eux mêmes et ont tous finis par réussir haut la main leurs entraînements. Ils ont redoubler d’efforts et se sont vraiment montré remarquable! Même Iruma s’est montré tout simplement surprenant! La prochaine étape pour eux? L’épreuve de récolte dans la jungle! C’est une sacrée épreuve qui les attend où ils vont devoir se montrer rusés et se méfier des uns et des autres. Cette épreuve consiste à récoler le plus de choses et amasser le plus de points possibles! Tous les coups sont presque permis, on ne peut usé de violence sur autrui mais le vol est autorisé, il suffit de se montrer plus rusé que les autres! La fin de ce tome m’a fait mourir de rire, on a l’impression qu’Iruma n’a pas vraiment compris le sens de cette épreuve! J’ai hâte de lire la suite et de voir ce qu’il va devenir!

Cette histoire ne cesse de me surprendre, on est toujours dans la nouveauté et on continue de découvrir énormément de choses. C’est toujours très drôle, je ne me lasse pas de ce manga, on ne s’ennuie pas une seule seconde aux côtés d’Iruma, de Clara et des autres. Et puis Iruma se retrouve toujours dans des situations pas possibles. On finit presque par oublier qu’il est humain tant il a fini par s’habituer à la vie chez les démons. Là avec une fin pareille, je compte bien me jeter immédiatement dans la lecture du treizième tome!

J’ai enfin pris le temps de lire les tomes qui étaient dans ma pile à lire. Il était temps pour le coup d’ailleurs! Il ne me reste plus qu’à me procurer le dernier tome sorti et je pourrais enfin être à jour. Qu’est ce que ça m’a fait du bien de replonger dans cette histoire que j’aime tant. C’est vraiment le genre d’histoire qui vous donne le sourire, qui vous donne le pêche. Du bonheur à l’état pur! Pas un tome ne m’a déçu, ‘est une véritable réussite pour moi. Et surtout un énorme coup de coeur. Il va falloir que je me mette à jour dans l’anime pour encore plus de bonheur!

Dans ce treizième tome, on retrouve nos élèves lors du premier jour du Festival des récoltes. L’épreuve de survie où les élèves de première année de Babyls doivent récolter un maximum de points dans la jungle. Presque toute la classe anormale domine la partie, grâce à l’entraînement particulier, chacun engrangeant des points par des méthodes distinctes.. Sauf Iruma et Lied qui pique-niquent tranquillement..

Qu’est ce que j’ai ris encore une fois pendant ma lecture! Dans le tome précédent, on voit Iruma manger tranquillement et on se demande pourquoi il fait ça. Ici on comprend mieux, c’est une stratégie comme une autre n’empêche qu’il va bien se faire avoir. Clara a bien changé pour le coup! Elle a tellement évolue et son entraînement a vraiment porter ses fruits! J’aime tellement ce personnage, je la trouve toute mignonne et elle est tellement adorable! L’épreuve de la récolte est une épreuve absolument géniale, j’aime beaucoup trop les voir user de ruses les plus ingénieuses les uns que les autres! On découvre d’autres personnages au passage comme par exemple les frères Goudron, qui m’ont beaucoup fait rire d’ailleurs pour le coup. Je suis impatiente de découvrir la suite de cette épreuve, ça s’annonce tout simplement génial!

Sans surprise, c’est encore un tome haut en couleur qu’on a ici! De nouveaux personnages font leur apparition et quels personnages! J’ai encore une fois beaucoup ri pendant ma lecture. J’adore suivre cette épreuve, je trouve que c’est palpitant de les voir user de ruses les uns sur les autres. Je me demande vraiment qui va finir par gagner cette épreuve, je suis sûre que ça va être surprenant! Il me tarde de me plonger dans la suite!

Bon on est au quatorzième tome déjà et je suis toujours aussi amoureuse de cette saga. Clairement, concernant Iruma je ne suis et je ne serais jamais objective je crois. Je suis si fan, j’attends chaque tome avec tellement d’impatience, on dirait une gosse qui attend que le Père-Noël passe, c’est pour vous dire! C’est dingue à quel point je suis attachée à cette série. Chaque tome est aussi bon que le précédent, on ne s’ennuie jamais, il se passe toujours quelque chose et c’est surtout terriblement drôle! Beaucoup d’humour, une intrigue passionnante, rien de mieux!

Dans ce tome on retrouve les élèves qui sont toujours dans le « Festival des récoltesé. On en est au second jour et Iruma et Lied n’ont toujours pas engrangé le moindre point. L’équipe des enfants de la forêt se lance alors à la recherche de la feuille légendaire, objet d’une valeur inestimable que personne n’a jamais trouvé, pour tenter de renverser la situation et faire un comeback instantané. Mais cette quête conduira Iruma à sa plus terrible épreuve à ce jour..

Bon comme je le dis plus haut, je suis terriblement fan de cette série. Alors forcément ce tome m’a énormément plu. J’avais hâte de retrouver les élèves en plein Festival des récoltes. Et je n’ai clairement pas été déçue, encore une fois. Iruma est en très mauvaise posture n’ayant toujours aucun points.. Avec Lied, ils vont partir à la recherche de la feuille légendaire pour amasser un maximum de points. Le problème? Personne ne l’a jamais trouvé.. Mais ce n’est pas ce qui va arrêter notre cher Iruma! Je le trouve tellement courageux au final. Il n’abandonne jamais, pour un humain qui vit dans le monde des démons, on peut dire qu’il s’en sort vraiment très bien pour le coup. J’aime trop le personnage de Naphula, le pauvre tout le monde le rejette à cause de sa mauvaise odeur, perso je le trouve tellement chou. La fin nous donne envie de se jeter sur la suite immédiatement, chose que j’ai fais d’ailleurs pour le coup..

Encore une fois, un tome excellent à lire avec énormément d’humour. C’est ça la grande force de ce manga, tout cet humour. Un humour léger, pas un truc archi relou ou quoi. Ici c’est vraiment un humour qui passe tout seul. L’intrigue avance et Iruma se plaît de plus en plus dans le monde des démons, il a enfin trouver sa place dans le monde, il est heureux et le voir comme ça, ça fait vraiment très plaisir de le voir comme ça. Le jour où cette série se termine, qu’est que ça va me rendre triste..

J’avais deux tomes de retard avant d’être à jour.. J’ai don pu enchaîner deux tomes pour mon plus grand plaisir. Rien de mieux que d’avoir plusieurs tomes d’une de ses séries préférées au monde à engloutir! Bon maintenant, je dois attendre la suite, chose que j’attends avec une énorme impatience, comme une gamine à qui on a promis un séjour à Disneyland. Le tome précédent était, encore une fois, excellent et j’avais hâte de découvrir la suite du festival des récoltes!

Dans ce tome ci, on retrouve Iruma et Lied qui ont mis la main sur deux objets légendaires qui pourraient bien renverser la situation en leur faveur. Mais encore faut-il réussir à les garder! Tâche difficile car même entre camarades de classe, la concurrence est rude, les alliances se font et se défont et presque tous les coups sont permis. En effet, celui qui remportera la première place obtiendra ainsi le glorieux titre de « jeune roi », réservé aux futurs prétendants au trône du roi-démon.

J’aime beaucoup le personne de Lied, ça fait plaisir de le voir bien plus souvent comme cela. Son équipe qu’il forme avec Iruma est hyper plaisante à suivre. J’adore la dynamique entre les deux. Lied me fait vraiment rire, surtout quand il découvre qu’on la dupé. Bon je dois quand même avouer que Clara et Asmodeus me manquent beaucoup, j’aime tellement le trio qu’ils forment avec Iruma, j’ai vraiment très hâte de les retrouver tous ensemble. Le festival des récoltes bat toujours son plein, les coups bas pleuvent et chacun n’hésite pas à user de stratagèmes pour arriver à ses fins. Par contre la fin m’a époustouflé, Iruma a tellement évolué depuis son arrivée dans le monde des démons, il a pris en assurance et la fin de ce tome nous le montre parfaitement bien. J’ai trouvé cette fin tellement dingue et incroyable!

Bon maintenant j’attends clairement la suite avec impatience. Surtout avec une fin pareille d’ailleurs. On voit Iruma évoluer de plus en plus, comme je l’ai déjà dit, il prend tellement en assurance. On est loin du petit Iruma qui débarque du jour au lendemain dans le monde des démons. L’histoire est toujours aussi passionnante, j’adore suivre les différents élèves et professeurs, découvrir le pouvoir des autres etc. On ne s’ennuie pas une seule seconde, c’est toujours aussi drôle. Gros coup de coeur vraiment cette saga a vraiment une place importante dans mon coeur!

Ahhhh ce manga! si vous saviez à quel point je l’aime. C’est vraiment un manga cher à mon coeur, je suis vraiment très très fan de cette histoire, de cet univers et de ces personnages. J’attends toujours la suite avec tellement d’impatience. Le jour où ce manga prend fin je sens que je ne vais jamais m’en remettre. J’avais découvert le premier tome à sa sortie, au vu du résumé ça me paraissait plutôt drôle etc. Énorme coup de coeur et depuis j’enchaîne les tomes les uns après les autres et c’est toujours un bonheur de se lancer dedans. Ici encore une fois, on a un tome tout simplement génial!

Dans ce seizième tome, on retrouve Asmodeus qui a réussi à voler in extremis au secours de Clara et d’Iruma. Malheureusement, ça lui a coûté sa place sur le podium, mais peu importe pour lui tout ce qui compte c’est qu’Iruma aille bien! Iruma ne veut surtout pas que le sacrifice d’Asmodeus soit vain. Mais arrivera-t-il à faire un come-back de dernière minute pour ainsi décrocher la victoire?

Ici, l’arc du festival des récoltes prend fin. On assiste enfin au dénouement de ce festival. J’ai beaucoup aimé cet arc, d’autant plus qu’ils ne l’ont pas fait durer trop trop longtemps. Je pense qu’on aurait pu très vite se lasser si cet arc se prolongerais pendant quelques tomes. Ici on a un juste milieu, ça a duré assez longtemps mais pas trop longtemps non plus c’est parfait. J’ai trouvé que ce festival des récoltes était vraiment drôle, enfin c’est surtout de voir les différents personnages essayer de trouver la meilleure façon de s’en sortit. Iruma n’a pas choisi la plus facile avec Leid. Je suis ravie de voir de quelle façon il se termine d’ailleurs mais je ne dis rien! La fin du manga par contre est tout simplement incroyable. Mon dieu mais la suite va être explosive et ça annonce de sacrés rebondissements tout ça! Il me tarde de découvrir tout ça mais en même temps ça me fait peur! Vivement que le prochain tome sorte!

Encore un tome plus que réussi, avec cette série je ne suis clairement pas objective. Je suis beaucoup trop fan, chaque tome est une merveille à mes yeux. C’est drôle, c’est frais, franchement il fait partie de mes mangas préférés. Je passe toujours un excellent moment pendant ma lecture, je dévore le tome en un rien de temps et je ne suis jamais rassasié. Il m’en faut toujours plus! Heureusement qu’il y a l’anime, anime tout simplement incroyable d’ailleurs! Voir les personnages à l’écran c’est encore plus drôle que de lire leurs aventures. La suite n’augure rien de bon par contre.. il me tarde de découvrir ça…

Publicité

2 réflexions sur “Iruma à l’école des démons de Osamu Nishi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s