À quoi tu joues Ayumu?! de Soichiro Yamamoto

Ayumu a rejoint le club de shogi de sa Senpai dans un but bien précis. Il a décidé de ne lui avouer ses sentiments qu’à partir du moment où il la battra lors d’une partie de shogi !

Malheureusement, ce jour est encore loin d’arriver. Néanmoins, Ayumu est bien déterminé à remporter la partie à tout prix.

Quand j’ai vu l’annonce de ce manga, j’ai de suite voulu le lire. Je suis très bon public pour les titres de chez Nobi Nobi. Je suis vraiment fan de cette maison d’édition et sincèrement, chaque titre que je lis de chez eux, ce sont toujours de très très bonnes lectures. Ça n’a pas manqué encore une fois avec ce nouveau titre. Un premier tome hyper prenant, on rentre directement dans l’histoire et c’est une lecture vraiment très divertissante. J’ai adoré et j’attends la suite avec grande grande impatience.

Dans ce premier tome, on va suivre le personnage de Urushi, cette élève en classe de première est la présidente du club non officiel de shôgi. Elle est pratiquement certaine qu’Ayumu, le seul membre inscrit et élève en seconde est amoureux d’elle. Ensemble, tous les jours après les cours, ils font des parties de shôgi mais Ayumu s’obstine à refuser d’avouer clairement ses sentiments. Et ce n’est pas un hasard. En effet, il s’est juré de ne pas déclarer sa flemme avant d’avoir battu la jeune fille. Le problème c’est qu’il aussi nul au shôgi que ce qu’Urushi est forte..

Quelle lecture divertissante! J’ai tellement aimé ce que j’ai lu et cette histoire est tellement drôle! Ça se lit tout seul, on ne voit pas les pages défiler. Le personnage d’Ayumu me fait beaucoup rire. Il n’exprime rien sur son visage, on ne sait jamais vraiment comment le prendre. C’est comme si il tirait la tronche tout le temps ça m’a beaucoup fait rire. Surtout que le personnage d’Urushi c’est un peu tout l’inverse pour le coup. Cette jeune fille est très expressive. Du coup les deux ne sont pas complémentaires mais ils forment un excellent duo, j’ai vraiment adoré. Ayumu est obstiné à battre Urushi pour pouvoir lui avouer ses sentiments sauf qu’il est nul mais nul… Urushi essaye toujours de le faire craquer pour qu’il le dise enfin sauf que c’est elle qui finit pas être déstabilisée par les paroles d’Ayumu.

Je suis hyper impatiente de découvrir la suite du manga parce que cette histoire est vraiment drôle. Ce manga est hyper rafraichissant et ça nous fait passer un excellent moment. De plus, j’ai vu qu’il y avait un anime sur Netflix alors ça c’est vraiment génial. Il va falloir que je le regarde et je sens que voir cette histoire adapté à l’écran ça va être tout simplement excellent et j’ai beaucoup trop hâte. Je n’ai qu’une chose à dire maintenant : je veux le second tome et tout de suite!

J’avais adoré le premier tome et j’étais impatiente de découvrir la suite de cette histoire. Ce second tome m’a tout autant plu que le premier. J’avais un peu peur par contre que ça devienne un peu trop redondant à force. Je redoutais le côté répétitif et qu’on finisse par se lasser. Mais je suis ravie de voir que ce n’est pas le cas. Déjà dans ce second tome, on a un vent de nouveauté. Ça donne bon espoir pour la suite. Encore un titre de chez Nobo Nobi dont je suis fan, cette maison d’édition nous sort vraiment des petites merveilles, je suis tellement la bonne cible pour ce genre de titre!

Dans ce second tome, on retrouve Urushi qui aimerait recruter de nouveaux membres pour son club de shôgi. En effet, l’appellation officielle de « club » n’est accordé qu’à ceux qui comptent au moins quatre membres. L’énigmatique Ayumu est partagé entre son souhait de rester seul à seul avec Urushi et l’envie de faire plaisir à celle qu’il aime en recrutant de nouveaux adhérents. Pendant ce temps, il progresse dans sa technique de jeu mais il est encore loin, très loin de pouvoir battre la jeune fille.

Ce second tome est dans la lignée du premier. C’est toujours aussi drôle, j’adore le personnage d’Ayumu parce qu’il ne montre rien sur son visage. Il reste stoïque tout le temps si bien qu’on ne sait pas du tout ce qu’il pense vraiment. La tête qu’il fait lorsqu’il dit qu’il est heureux et qu’il déborde de joie, ça m’a fait mourir de rire clairement. On sent qu’Urushi change un peu au contact d’Ayumu, elle commence à ressentir certaines choses.. J’ai hâte de voir comment leur relation va évoluer par la suite. Ici on de couvre de nouveaux personnages, on fait la connaissance de Takeu, un ami d’enfance d’Ayumu. Il me fait beaucoup rire aussi lui d’ailleurs. Il semble être dans le même cas que son ami en quelque sorte. Il est au CDI avec une fille et il est fou amoureux d’elle. D’ailleurs elle me fait tellement rire avec son hypnose elle, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle le mène à la baguette!

Une série qui fait du bien à lire, on passe un très bon moment, c’est une histoire légère, sans prise de tête avec beaucoup d’humour. Un second tome dans la lignée du premier, toujours aussi plaisant à suivre. J’attends la suite avec grande impatience maintenant. J’ai hâte de voir si Ayumu va progresser au point de savoir battre Urushi et lui faire sa déclaration ou alors qu’il va finir par la faire sans la battre ou que sais je encore! Bref, j’ai très hâte de découvrir le troisième tome que j’attend avec grande grande impatience!

Qu’est ce que j’aime ce petit manga! C’est toujours un plaisir de dévorer un tome de cette série. C’est une histoire super légère, drôle, qui nous fait passer un excellent moment. Les deux premiers tomes m’ont vraiment énormément plu et j’avais très hâte de découvrir ce troisième tome. Je n’ai pas été déçue, surtout qu’ici, je trouve que l’histoire avance d’un grand pas. Je prends aussi beaucoup de plaisir à essayer de comprendre le jeu du shôgi mais clairement ce n’est pas pour moi, je n’y comprends strictement rien!

Dans ce troisième tome, Ayumu est ferme dans sa résolution de ne pas demander à Yaotome de sortir avant de l’avoir battue au shogi. Incapable de sortir des stratagèmes de Yaotome au tableau, que doit-il faire alors qu’ils prévoient tous les deux d’assister seuls au festival de l’école ? Cela ne pouvait certainement pas faire de mal de se retrouver là-haut en tant qu’amis …

Ce que j’ai le plus aimé dans ce tome, c’est voir la relation entre Ayumu et Yaotome évoluer. Il n’a pas encore avouer ses sentiments à cette dernière, il attend de la battre à la loyale pour dévoiler ce qu’il ressent. Mais les deux prennent le temps de se faire un petit rendez-vous galant à la fête. J’ai trouvé ce moment plutôt mignon et adorable. Les voir tous les embarrassés comme c’était vraiment drôle mais terriblement mignon. Ces deux là me font vraiment rire, avec Ayumu on a toujours l’impression qu’il n’est pas content et j’en passe alors qu’en fait ce n’est pas du tout le cas, il ne fait que se contenir. Yaotome fait souvent la forte tête mais elle est très vite mal à l’aise devant les paroles de Ayumu. Vraiment ces deux là me font tellement rire! J’ai hâte de voir leur histoire continuer à se développer!

Un troisième tome aussi bon que les deux précédents. C’est une histoire vraiment agréable à lire. C’est frais, drôle, léger et j’en passe. Tout ce qu’il faut pour passer un excellent moment pendant notre lecture. J’aime voir la relation entre les deux personnages évoluer doucement comme ça, on les voit apprendre à se connaître de plus en plus, la relation entre les deux s’approfondie. Je me demande si Ayumu arrivera à confesser ses sentiments à Yaotome, je suis très curieuse de découvrir tout ça!

Publicité

Une réflexion sur “À quoi tu joues Ayumu?! de Soichiro Yamamoto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s