Les Enquêtes d’Hadrien Allonfleur, Tome 1 : Jusqu’à ce que mort s’ensuive d’Irène Chauvy

Paris – novembre 1862.

Un journaliste à la mauvaise réputation et un député proche de Napoléon III sont retrouvés morts, tués d’un coup d’épée dans le cœur à une dizaine de jours d’intervalle. Rien ne les rapproche si ce n’est d’avoir été assassiné dans des conditions identiques.

Hadrien Allonfleur, lieutenant dans l’escadron des cent-gardes, est chargé par l’Empereur de démêler cette affaire peu banale. Aidé d’Amboise Martefon, un ancien inspecteur de la brigade de Sûreté parisienne, bougon et moralisateur, Allonfleur aura besoin de se fier à son intuition pour mener son enquête d’autant plus qu’il devra faire face à une jeune femme au caractère affirmé qui se révélera un témoin clé, mais récalcitrant.

Les romans qui se déroule dans les années 1800 c’est clairement ce que j’adore! Niveau littérature c’est une de mes période préféré. J’aime tellement si vous saviez! Surtout quand ça se passe à Londres, me demandez pas pourquoi moi même je ne sais pas trop! Je tiens à remercier Babélio ainsi que les éditions Gaelis pour l’envoi de ce roman dans l’opération Masse Critique. Ce fut un vrai plaisir de le découvrir et je ressors de cette lecture vraiment ravie. Ce fut une belle découverte et je suis vraiment contente d’avoir pu le lire. Je trouve que la couverture est hyper jolie mais en même temps toutes les couvertures de cette collection sont à tomber vraiment! J’aime vraiment beaucoup.

Comme je le dis juste au dessus, c’est une merveilleuse découverte que j’ai pu faire. Je découvre la plume d’Irène et franchement c’est une très belle plume. C’est super fluide, les chapitres ne sont pas trop longs et ça c’est super agréable. Et surtout c’est addictif! Ce petit roman se lit vraiment très vite (bon je dis ça pour tous les romans mais en même temps c’est la vérité). Je l’ai lu en à peine une après midi, ça se dévore en un rien de temps. Et puis, il faut dire que la plume de l’auteure y est pour beaucoup justement.

On va suivre le personnage d’Hadrien Hallonfleur, lieutenant dans l’escadron des cent-gardes. Il est chargé par l’empereur, Napoléon III de résoudre une affaire. En effet, un journaliste à la mauvaise réputation ainsi qu’un député proche de l’empereur sont retrouvés morts d’un coup d’épée dans le coeur. Rien ne les rapproche à part le mode opératoire.. Tous deux ont été retrouvés au petit matin quelque part dans Paris. Hadrien, aidé de Martefon un ancien inspecteur de la brigade de Sûreté. Ensemble ils vont donc essayer de démêler toute cette histoire bien particulière!

J’ai adoré suivre cette enquête. Je me suis posé tout un tas de questions, je me suis retournée le cerveau pour essayer de démêler le vrai du faux et je dois avouer que je suis une bien piètre enquêtrice.. A chaque fois c’est pareil, je suis complètement nulle et je ne trouve rien alors que parfois c’est sous nos yeux. J’ai trouvé que l’enquête était parfaitement bien mené. On a certaines révélations au moment qu’il faut, les rebondissements au moment qu’il faut. Le rythme est bien mené et on dévore les chapitres les uns après les autres pour avoir le fin mot de l’histoire.

J’ai adoré le personnage d’Hadrien. C’est vraiment un personnage qui m’a beaucoup plu. J’ai adoré le suivre dans son enquête et j’ai vraiment apprécié son caractère et sa façon d’être. Je me suis beaucoup attaché à lui. C’est un personnage assez touchant même. J’adore le duo qu’il forme avec Martefon. Ils s’entendent comme chien et chat et c’est assez drôle à voir. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lilarose. C’est une femme très très intrigante et mystérieuse mais c’est surtout une femme qui ne se laisse absolument pas faire. Elle sait ce qu’elle veut mais surtout elle sait ce qu’elle ne veut pas! J’ai beaucoup aimé la découvrir même si au début on ne sait pas trop quoi penser d’elle exactement.

Ce premier tome était une très belle découverte pour moi. J’ai adoré voyager en plein coeur du Paris au temps de Napoléon. Les enquêtes j’adore ça même si je ne trouve jamais la coupable, la raison etc. Je suis clairement nulle mais d’un sens je me dis que c’est temps mieux puisque comme ça au moins j’ai la surprise totale au moment de toutes les révélations. J’ai adoré la plume de l’auteure, sa façon d’amener les indices mais en même temps nous envoyer sur une autre piste. Les personnages sont top à suivre, le rythme est vachement bien mené. Une chose est sûre, ce premier tome m’a clairement donné envie de découvrir la suite!

Publié dans Non classé

Une réflexion sur “Les Enquêtes d’Hadrien Allonfleur, Tome 1 : Jusqu’à ce que mort s’ensuive d’Irène Chauvy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s