Anya, Tome 3 : Acceptation de Stephanie Piccillo

Anya se remet difficilement de la perte qu’elle a subie et se renferme sur elle-même, refusant désormais d’utiliser ses pouvoirs.

Elle était convaincue que ses actes, lors de ce tragique événement, signeraient son arrêt de mort, mais les Archanges en ont décidé autrement. Conscients de son potentiel et de ce qu’elle pourrait leur apporter en cas de guerre ouverte avec les démons, ils l’accueillent comme l’une des leurs.

Lorsque Lucifer, le Prince des Enfers, s’invite à sa cérémonie d’intronisation, cela ne peut signifier que le début des ennuis…

Anya finira-t-elle par accepter cette part d’ombre qui vit en elle ? Parviendra-t-elle un jour à se pardonner ?

Quand le cœur, la raison et le corps ne sont pas sur la même longueur d’onde, comment savoir ce qui est le mieux pour nous ?


Anya est une de mes plus belles découvertes de l’année dernière. Les deux premiers tomes ont été un énorme coup de coeur. Et c’est bien sans surprise que ce dernier tome est, également, un énorme coup de coeur. Quel bonheur de se plonger dans le dernier tome, surtout avec la fin hyper frustrante du second tome! Mais en même temps c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai ouvert le roman et lu la première page. Finir les sagas que j’ai commencé me procure toujours un sentiment de tristesse. D’ailleurs c’est bien pour ça que j’en commence un million et que je tarde à les finir. Je repousse toujours le moment fatidique de les terminer. Quand on sait que c’est la dernière fois qu’on se plonge dans l’univers, qu’on est aux côtés des personnages qu’on adore par dessus tout et bien c’est très dur de devoir les quitter. Encore pire quand c’est un énorme coup de coeur et que l’on est attaché autant aux personnages. C’est vraiment avec un gros pincement au coeur que j’ai tourné la dernière page mais en même temps heureuse d’avoir fait la rencontre de Anya et surtout celle de Aedan. 

Retrouver la plume de Stephanie fut un vrai plaisir. Je suis ravie d’avoir pu découvrir ses romans parce qu’ils sont tout simplement géniaux. Sa plume est si addictive qu’on ne voit pas les pages défiler. Je l’ai littéralement dévoré en un rien de temps. C’est si fluide et, comme je viens de le dire, si addictif qu’il est quasi impossible de lâcher le roman. On veut en savoir plus, toujours plus jusqu’à arriver à la dernière page. Bien trop vite à mon goût. Mais comme on dit toutes les bonnes choses ont une fin. J’ai toujours peur lorsque je finis une saga, d’avoir une fin décevante. C’est toujours une appréhension que j’ai, encore plus si j’ai énormément aimé les tomes précédents. Et ici ce ne fut pas le cas, la fin est absolument parfaite et je ne pouvais pas rêver mieux que cette fin là!

Dans ce troisième tome, on retrouve Anya qui se remet très difficilement de la perte qu’elle a subi. Elle se renferme sur elle même et refuse désormais d’utiliser ses pouvoirs. Elle était persuadé que ses actes l’amèneraient à une mort certaine mais les Archanges en ont décidés autrement. Ils ont conscience de son potentiel et de ce qu’elle pourrait leur apporter en cas de guerre avec les démons. Ils décident de l’accueillir comme l’une des leurs. Mais quand Lucifer, le Prince des Enfers, s’invite à sa cérémonie d’intronisation ça ne peut que signifier le début des ennuis..

Si il y a bien un chose que j’ai adoré dans ce dernier tome c’est bien la présence de Lucifer. Ohlala mais quel personnage remarquable! Mon coeur est déjà dévoué à Aedan (parce que excusez moi mais c’est Aedan tout de même comment peut on lui résister?) mais alors Lucifer a fait basculé un peu la balance quand même. L’aura qu’il dégage est si impressionnante! J’avais l’impression qu’il était à côté de moi tant il dégouline de charisme. Pendant un moment j’ai eu peur par rapport à Anya, je n’en dirais pas plus pour ne pas risquer de spoiler ou quoi, mais au final tout va bien. Vraiment Lucifer dégage vraiment une aura incroyable. Ajouter ça à l’aura de Aedan, ça fait un mélange explosif je peux vous le dire. Aedan, d’ailleurs parlons en. Je ne pensais pas ça possible mais au final je l’aime encore plus! Pourtant dès le premier tome j’ai eu un énorme coup de coeur pour lui mais alors maintenant que j’ai fini la saga, mon amour pour lui est sans limites. Il mérite tout le bonheur du monde, il me fait tellement de peine par moment et l’amour qu’il porte à Anya, c’est terriblement mignon. Et puis surtout, il a une si belle évolution, on est très loin du Aedan du premier tome! Anya autant elle était incroyable dans les tomes précédents mais autant dans ce dernier tome elle l’est encore plus. Cette femme est tellement badass, elle a un tempérament de feu, ne se laisse pas faire et sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Elle m’a fait tellement de peine au début de ce troisième tome, la voir détruite comme ça m’a arraché le coeur. Mais surtout le fait de repousser Aedan comme elle l’a fait m’a vraiment fait très mal au coeur. Elle était si brisée après les évènements du second tome.

On découvre qui est le traitre dans ce tome et je suis ravie de constater que pour une fois j’avais raison! C’est si rare que ça arrive d’ailleurs haha. Je savais que c’était cette personne et je ne suis même pas étonné pour le moins du monde en vérité. C’était si évident, sous notre nez. J’ai eu des envies de meurtres tant cette personne me sortait pas les yeux! Je suis passée par toutes les émotions possibles durant ma lecture. La colère en voyant certains personnages agir, la tristesse sur certains passages qui m’ont arrachés les larmes, la joie et le bonheur en voyant certains scènes et surtout l’épilogue qui a mis un énorme sourire sur mon visage, la peine en voyant Anya et Aedan souffrir comme ça. Un cocktail d’émotions qui rend la lecture absolument géniale. C’est pour ça que j’aime tant lire, pour ressentir des émotions comme celle ci!

C’est vraiment avec un pincement au coeur que je referme cette saga. Les trois tomes ont été des coups de coeur et c’est une de mes plus belles découvertes de l’année dernière. Je suis ravie d’avoir pu découvrir cette saga et je remercie encore une fois Stephanie qui m’a gentiment envoyé les trois tomes. Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga parce qu’elle en vaut vraiment le coup. On ne s’ennuie pas le moins du monde, on a un tas de rebondissements, l’intrigue est vraiment top, les personnages sont tous incroyables à suivre. Vraiment cette saga est une petite merveille. Si vous ne l’avez pas lu, lisez-là vous ne serez pas déçu. Ce voyage aux côtés des anges oh combien charismatique fut un vrai bonheur. Anya et Aedan vont beaucoup me manquer mais je suis ravie d’avoir pu découvrir leur histoire ❤️


Une réflexion sur “Anya, Tome 3 : Acceptation de Stephanie Piccillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s