Egregor : le Souffle de la Foi de Jay Skwar & Kim Jae Hwan

Foa est un jeune forgeron qui aspire à créer des lames exceptionnelles afin que les chevaliers Egides puissent protéger le peuple comme il se doit. Mais le jour où son village est menacé par une « Moisson », ces tueries de masse perpétrées par les sanguinaires Faucheurs, le destin semble indiquer à Foa que le temps est venu pour lui se prendre les armes…

J’ai beaucoup entendu parler de ce manga et à force de voir un tas d’avis positifs j’avais vraiment envie de découvrir ce titre. J’ai dévoré le premier tome et la première chose que je me suis dis après avoir tourné la dernière page c’est: pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt? Non franchement on se le demande bien! Mais ce manga est une véritable pépite! Si vous ne l’avez pas encore lu ne faites pas la même erreur que moi. Foncez mais genre vraiment! C’est une vraie petite merveille et rien que le premier tome envoi du lourd!

On va suivre le personnage de Foa, un jeune garçon forgeron qui aspire à créer des lames exceptionnelles afin que les chevaliers Egides puissent protéger le peuple comme il se doit. Le problème dans ce monde c’est les faucheurs. Un groupe de faucheurs qui attaquent des villages au hasard et tuent tout ceux qui s’y trouvent.. On appelle ça les moissons. Alors quand le village de Foa est menacé par cette tuerie de masse, le destin semble indiquer à notre jeune forgeron qu’il est temps pour lui de prendre les armes.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome. Ce qui m’a le plus plu c’est le fait que dès les premières pages on est directement plongé dans l’ambiance. On prend le temps de nous poser les bases de l’histoire et de cet univers mais sans pour autant trop le prendre. On est très vite plongé dans le vif du sujet. Ici on ne s’ennuie pas une seule seconde et c’est tant mieux. J’aime quand c’est rapide comme ça. Ce premier tome envoi clairement du lourd et la suite s’annonce vraiment dingue. Surtout quand on voit cette fin. Je sens que la suite va être plus que palpitante. En tout cas, ce premier tome m’a vraiment énormément plu et ayant les autres tomes sous la main je sens qu’ils ne vont pas faire long feu du tout. Je pense même que je vais les enchaîner parce que c’est devenu un besoin!

J’ai beaucoup aimé le personnage de Foa. C’est un jeune garçon de 14 ans avec beaucoup d’ambition. Il n’hésite pas à se battre pour aider son village et j’admire son courage. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Raust, un peu têtu sur les bords lui et n’hésite pas à foncer parfois tête baissée et ne respecte pas les consignes qu’on lui donne. Mais on ne peut qu’admirer son courage, il n’hésite pas une seule seconde. De plus quand on découvre la véritable nature de ces deux là, on sent que la suite va être très intéressante.

Ce premier tome m’a complètement charmé. Je m’en vais de ce pas me plonger dans la lecture du second tome. J’ai cruellement besoin de réponses et au vue de cette fin je me demande vraiment comment toute cette histoire va tourner. Quand je pense que je n’ai lu que le premier tome et à quel point je l’ai trouvé absolument fantastique je me dis que la suite va être incroyable elle aussi! Il me tarde de découvrir le sort de Foa, Raust, Pilin et Hatal!

J’avais lu il y a quelques jours le premier tome qui avait été une révélation incroyable. J’ai été happé par l’histoire dès les premières pages et j’avais si hâte de continuer. Surtout que j’ai tous les tomes dans ma PAL, ça serait dommage de les faire durer trop longtemps. Ma lecture du premier tome avait été si incroyable, j’avais un peu peur de lire le second et que mon avis s’essouffle. Mais ce ne fut absolument pas le cas. J’ai tout aussi aimé ce second tome que le premier. On a certes un tome un peu plus calme on va dire mais tout aussi incroyable.

Dans ce second tome, on retrouve Foa, Raust, Pilin et Hatal qui, après la Moisson nocturne sont séparés et projetés chacun dans une toute nouvelle vie. Ils doivent donc apprendre à évoluer dans leurs nouvelles vies. Leurs destinations respectives n’ont rien en commun, ils doivent faire leurs preuves. Ils vont découvrir, bien malgré eux, des vérités qui vont bousculer leurs conceptions mais aussi leurs repères..

Je trouve que ce second tome, bien qu’il soit intéressant comme pas possible, est bien plus calme que le premier. Malgré ça, il se passe tout de même pas mal de chose, je ne dis pas le contraire. Alors que le premier tome se concentre sur la moisson, le second tome est plus centré sur la nouvelle vie des différents personnages. D’ailleurs en parlant des personnages, j’avais un peu peur que toute l’histoire soit plus concentrée sur Foa mais en fait pas du tout et j’ai beaucoup apprécié justement. On suit Foa mais également Raust, Pilin et Hatal. Et c’est tant mieux! J’aime beaucoup les suivre, ils sont tous différents et pourtant ils semblent tous les 4 liés.

Bien qu’il soit un poil moins prenant que le premier, ce second tome est tout de même hyper intéressant. On avance doucement dans l’histoire et j’ai hâte de voir où l’histoire va justement nous mener. Il me tarde de découvrir la suite des événèments. Le moins que l’on puisse dire avec ce manga c’est qu’il sait nous tenir en haleine avec ses fins. La fin de ce second opus me donne envie de me jeter sur la suite immédiatement. Je sais déjà ce que je vais lire ces prochains jours!

Il était temps que je me replonge dans cette série, ayant lu les deux premiers tomes à la fin de l’année dernière, il fallait bien remédier à ça, surtout que tous les tomes sont dans ma pal! Je me suis décidée à lire toute la série avant de passer à autre chose, au moins je ne verrais plus tout les tomes qui traînent dans ma mangathèque! Surtout que j’avais adoré les deux premiers tomes et j’avoue que j’étais très impatiente de découvrir la suite de cette histoire qui me plaît énormément.

Dans ce troisième tome, on retrouve Foa qui a franchit une étape déterminante dans sa formation de chevalier. En effet, il est l’heure pour lui et ses camarades de passer à l’entraînement à armes réelles! Mais eu même moment, le Comte d’Hurstland reçoit un message de sombre augure qui le contraint de convoquer à sa capitale tous les Egides de Comté pour se préparer à combattre une menace de grande ampleur..

Dans ce tome, on ne voit que très peu Foa pour laisser place à tous les Egides. Chose que j’ai d’ailleurs beaucoup aimé. On découvre un peu plus les Egides, d’où ils viennent etc. Mais surtout on découvre de nouveaux personnages. Ce tome est vraiment bourré d’actions, on a pas mal de combats entre les Egides et la menace qui plane sur eux. Et pour le coup on est vraiment sorti du schéma classique des deux premiers tomes. Alors que l’on voyait Foa et les autres faire leurs vies, créer des liens avec les autres etc, ce troisième tome est tout autre. On est plongé dans une guerre sans pitié avec des manoeuvres pour faire en sorte de faire le plus de victimes et j’en passe. Beaucoup de combats mais aussi beaucoup de stratégies également. Et j’ai vraiment adoré cet aspect là de l’histoire.

La fin de ce troisième tome nous donne envie de se plonger dans la suite tout de suite (chose que je vais m’empresser de faire dans l’immédiat). Les personnages sont vraiment très plaisant à suivre, j’aime beaucoup Foa, je le trouve vraiment attachant. L’univers est vraiment passionnant, je suis fan de ce manga et je n’en suis qu’au troisième tome. Ce manga a tellement de potentiel et je suis certaine qu’il va monter en puissance tome après tome.

Après avoir lu le troisième tome, je me suis de suite jetée sur le quatrième et je ne suis pas déçue de cette lecture encore une fois. On a un tome vraiment génial avec beaucoup d’actions tout comme le précédent. J’aime de plus en plus cette série et je suis impatiente de découvrir la suite. Ce quatrième tome est dans la lignée du précédent, on ne voit que très peu Foa et on se concentre leur combat. Des combats de grande qualité d’ailleurs!

On se retrouve en pleine bataille de Waldgarth, les officiers s’acharnent à défendre la cité en l’absence des Egides. Foa, quant à lui, rend visite au Comte afin de savoir pourquoi sa mère, la chevaleresse attitrée de la capitale, n’est pas là pour la protéger. Il va découvrir un secret choquant qui va l’amener à se lancer dans une quête périlleuse. La première étape de son plan étant de quitter la ville par tous les moyens…

L’histoire est vraiment très prenante et on ne voit vraiment pas les pages défiler. L’histoire est vraiment bien rythmé et il n’y a clairement pas de place à l’ennui. Du début à la fin on est happé par toute cette action et tous ces combats. D’ailleurs les combats sont vraiment incroyables et sont vraiment magnifiques à regarder, à chaque page on en prend plein les yeux. Ce mange est une vraie beauté pour les yeux et j’adore me plonger dedans.

La bataille fait rage et nos personnages sont dans de beaux draps. Beaucoup de stratégie comme le tome précédent, on a également des retournements de situations qui relance tout à chaque fois. Il me tarde de retrouver plus le groupe de Foa, qu’on le suive plus comme dans les deux premiers tomes. Ce n’est pas que je trouve les combats des Egides et compagnie ennuyant mais j’avoue que je suis curieuse de découvrir ce qui attend Foa, Pilin ou encore Raust.

Encore une fois, c’est un tome génial que l’on a ici. De l’action, des combats épiques, des retournements de situations et surtout des personnages intéressants à suivre et à découvrir. Ce début de série m’a totalement convaincu et je dois avouer que je suis désormais plus impatiente que jamais de découvrir la suite. Je ne doute pas une seule seconde que la suite sera tout aussi palpitante et géniale à suivre.

J’aime vraiment beaucoup cette série. Chaque tome est un vrai plaisir et surtout apporte son lot de surprise. C’est clairement le genre de manga où l’ennui n’a pas sa place. Pas du tout même. Le récit est super bien rythmé, on a pas mal de combats tout au long des tomes et quel bonheur à lire. J’aime les mangas qui sont comme celui ci, bien rythmé avec beaucoup d’actions. C’est tellement satisfaisant à lire. Egregor est une très belle découverte que je ne regrette pas d’avoir lu, l’univers est si bien travaillé qu’il en est même un peu complexe à comprendre parfois. Mais moi j’aime les univers riche comme celui là, c’est tellement passionnant.

Dans ce cinquième tome, on retrouve les officiers de Waldgarth qui font tout leur possible pour réfréner l’avancée des Faucheurs sans l’aide des Egides qui, eux, sont occupés avec les Ramasseurs.. Quant à Foa et ses compagnons, ils voient s’offrir une occasion inespérée de quitter la cité afin de se mettre en route pour la Fosse de la Damnation dans le but de sauver sa mère. De son côté, Hatel, recherche le pirate qui a assassiné ses parents, son investigation l’a mené dans un village côtier où il se retrouve impliqué lui aussi dans la Guerre de l’Eclipse…

Encore une fois on a un tome absolument fascinant à lire. Comme on a un univers riche et complexe et que l’on suit différents personnages qui ne sont pas au même endroit, on ne peut vraiment pas s’ennuyer durant notre lecture. Il se passe toujours quelque chose, on a des combats a tout va et j’en passe. J’ai adoré suivre Hatal, ça m’a fait très plaisir de le retrouver d’ailleurs! Il me tarde par contre de retrouver Pilin ou encore Raust, j’espère dans le prochain tome! Foa est désormais parti en route vers la Fosse pour sauver sa mère avec ses compagnons, mais ils vont très vite se retrouver en grade difficulté. La fin de ce tome n’augure rien de bon pour nos personnages, je me doute bien que ça ne sera pas la fin pour eux mais il n’empêche qu’il se retrouvent dans une sacré situation.. J’ai hâte de me plonger dans le tome suivant pour découvrir tout ça!

J’ai beaucoup apprécié ce cinquième tome. Tout comme les précédents, celui ci est également génial à lire. Je suis fan de cet univers, il se passe toujours quelque chose, on a beaucoup d’actions, de retournements de situations et j’en passe. Comme je l’ai déjà dit, l’ennui n’a clairement pas sa place dans ce manga. Le fait de suivre différents points de vue y est pour beaucoup je trouve. C’est ce qu’il permet vraiment de garder un récit rythmé. J’espère retrouver Raust et Pilin par la suite, ce n’est pas que suivre Foa et compagnie soit ennuyant bien au contraire, je suis juste super curieuse de découvrir ce qu’ils deviennent ces deux là!

Bon ai-je besoin de préciser qu’encore une fois on a eu droit à un tome incroyable? Et bien je le précise. Ce tome était aussi génial que les cinq précédents! J’ai adoré ce sixième tome, il se passe encore une fois tout un tas de choses. On a beaucoup de choses à assimiler avec cet univers riche et complexe et surtout avec tout ces personnages. Mais c’est là la grande force de cette histoire selon moi. Le fait d’avoir beaucoup de personnages, de différents points de vues, avec un univers riche comme celui là, c’est ce qu’il permet justement de ne jamais s’ennuyer lorsque l’on lit ce manga. Et ça c’est vraiment génial!

Dans ce sixième tome, trois Egides des villes reviennent à Waldgarth alors que le Garde Comtale est mise en difficulté par l’armée des Faucheurs. Pendant ce temps là, Foa, Fara, Wilda et Gaeron qui sont à bord d’un des navires d’évacuation, tentent d’échapper à l’embuscade des redoutables Faux. Mais avant qu’ils n’arrivent à s’enfuir, une d’entre elles leur barre la route…

Dans ce tome, on a retrouvé Pilin quel bonheur! On ne l’a pas vu énormément mais ça m’a vraiment fait plaisir de le retrouver. Lui aussi finit par se retrouver dans une situation délicate qui nous laisse avec une tonne de questions sans réponses.. Il me tarde de découvrir ce qu’il lui est arrivé! Concernant Foa j’ai été hyper surprise de ce qu’il se passe pour lui! Je n’en dirais pas pas plus pour ne pas spoiler mais oula je peux vous dire qu’on a eu chaud pour le coup! Même à la fin d’ailleurs! Franchement la suite s’annonce palpitante avec encore une fois une tonne de rebondissements! Cette histoire est tellement pleine de surprises, à chaque tome on arrive a être étonné et surpris par les évènements qui s’y déroulent.

Je m’en vais de ce pas me plonger dans le dernier tome paru, je suis très impatiente de découvrir ce qu’il nous réserve. Je ne doute pas une seule seconde que je vais encore une fois énormément aimé ce tome. Cette histoire est merveilleuse et c’est toujours un vrai bonheur à lire et découvrir toutes ces surprises et ces retournements de situations.

Et voilà, je suis enfin à jour dans cette saga, depuis le temps que je l’avais commencée je dois bien avouer que je suis ravie d’être définitivement à jour avec cette saga. Et c’est sans surprise que je suis impatiente que le huitième tome sorte! Encore une fois, on a eu droit un tome absolument génial! Un tome assez dense où on croise le chemin de beaucoup de personnages. Beaucoup d’informations à prendre en compte également. Parfois, j’ai un peu peur de me retrouver perdu sous ce flot d’informations et avec tous ces personnages différents que l’on suit. Mais en fait, avec un peu de concentration, tout se passe comme sur des roulettes!

Dans ce septième tome, l’ultime bataille de la Guerre de l’Eclipse éclate dès lors que les Egides sauvent les civils de justesse en se confrontant aux Faucheurs sur les navires.. Foa, Fara, Wilda et Gaeron se remettent en route après un combat difficile contre des Spithras. Sauf qu’ils vont bientôt faire la rencontre d’un autre obstacle qui va se mettre en travers de leur chemin. Raust, de son côté, apprend le dantesque dessein du maître de l’Adoration, l’impérieux Zephyr…

Comme je le dis un peu plus haut, on a droit à un tome assez dense, où il se passe beaucoup de choses et surtout où on a beaucoup de choses à prendre en compte! On a des révélations, des batailles, des retournements de situations, tant de choses à assimiler! Mais au final on a droit à un sacré tome comme d’habitude. Même si on le voit que très peu, ça m’a fait plaisir de retrouver Raust! J’aime beaucoup son personnage. La fin par contre je l’ai trouvé si cruelle! Elle nous laisse en plein milieu de l’action et nous on se retrouve tout bête. Mais au moins, on sait déjà que le prochain tome va être absolument génial encore!

Cette série ne cesse de me surprendre. Chaque tome est un vrai plaisir à lire et surtout chaque tome nous apporte son lot de surprises! C’est une très belle découverte qui ne m’a jamais déçue. On a un univers parfaitement bien travaillé, un univers dense où on a beaucoup d’éléments à prendre en compte, un panel de personnages tous aussi passionnants les uns que les autres, beaucoup d’action, de combats, on a des révélations etc. Vraiment un mélange absolument parfait!


Une réflexion sur “Egregor : le Souffle de la Foi de Jay Skwar & Kim Jae Hwan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s