Lululand Infrarouge de Federico Saggio

Y a-t-il seulement une issue ?

Pourra-t-il échapper à la menace invisible et immanente qu’est Lululand?

Pays Noir, 2184.

L’Humanité a été contrainte de masquer un soleil devenu trop agressif derrière une épaisse masse nuageuse artificielle.

L’Ancien Monde s’est consumé, et de ses cendres a émergé une nouvelle société autoritaire : la Fédération de Lululand, au sein de laquelle la mémoire est désormais le moyen de contrôle premier.

Mais parmi les Cerbères qui veillent à sa pérennité, il est un chien de garde qui a brisé la chaîne qui le retenait… et qui ne vit plus que pour voir sa destruction.

Lululand Infrarouge reprend le récit précisément là où Lululand Ultraviolet s’est arrêté… pour mener ses personnages dans une spirale infernale, jusque dans des profondeurs insoupçonnées, et enfin clore cette duologie d’anticipation à la narration viscérale.

J’avais beaucoup aimé le premier tome et surtout au vue de la fin qui nous clairement sur un suspense insoutenable, j’ai très vite enchaîné avec ce second tome. C’est donc sans surprise que je l’ai dévoré d’une traite et que j’ai beaucoup apprécié cette histoire. Cette duologie fut une très belle découverte et je remercie encore une fois Federico pour l’envoi de ses romans. J’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cette histoire qui ne m’a clairement pas laissée indifférente. Une très belle découverte que je ne peux que conseiller!

Retrouvez la plume de Federico est un vrai bonheur. Si vous me suivez depuis un moment vous savez à quel point j’affectionne cet auteur. J’aime tellement les univers qu’il nous propose, ses romans sont tous incroyables. Sa plume m’embarque à chaque fois et me fait rêver. J’aime tant sa façon d’écrire, sa façon de manier les mots. Je ne le dirais jamais assez mais vraiment cet auteur est une de mes plus belles découvertes de ces dernières années. Vous pouvez foncer tête baissée, vous ne serez pas déçu!

Comme je le dis plus haut, je l’ai littéralement dévoré d’une seule traite. C’est vraiment le genre de roman tellement addictif qu’on n’a pas envie de le poser. Pas une seule fois, on est tellement embarqué dans cette histoire qu’on veut savoir comment elle se termine. Et il clairement difficile de le lâcher. C’est typiquement le genre de roman que j’adore lire, ceux qui vous embarque tellement que vous avez l’impression que plus rien n’existe autour de vous. D’autant plus qu’avec la fin du premier tome, on meurt d’envie de découvrir la suite.

On reprend l’intrigue là où l’a laissé à la fin du premier tome. Et dans ce second volet, l’ennui n’a pas sa place. Le récit est hyper bien rythmé et tout s’enchaîne à une vitesse effréné. Et je trouve que cette fin conclut à la perfection cette duologie. Je n’aurais pas imaginé meilleure fin que celle ci d’ailleurs. Entre tension, rebondissements, révélations ou encore enchaînements d’évènements, on découvre un tas de nouvelles choses! Ce second tome était tellement palpitant! J’adorerais voir cette duologie adapté à l’écran, je trouve que ça rendrait tellement bien. C’est si bien écrit qu’on peut largement s’imaginer le film dans la tête d’ailleurs.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé Benedict, tout comme dans le premier tome d’ailleurs. Mais j’ai surtout apprécié le duo qu’il forme avec Marcìn. Il refuse de laisser à son sort et le prend sous son aile. J’ai beaucoup aimé sa façon de prendre soin de lui comme il le fait. Je trouve qu’ils forment un excellent duo bien qu’ils soient extrêmement différents. Et pourtant je trouve que qu’ils se complètent à la perfection, ils sont très complémentaires les deux ensemble. Le personnage de Benedict évolue, on le découvre de plus en plus, on découvre sa personnalité etc. Marcìn aussi a bien évolué je trouve!

C’est assez compliqué de parler de ce tome sans en dévoiler. Cette intrigue mérité d’être découverte au fil de la lecture. Je n’ai pas envie d’en dévoiler trop par peur de spoiler et surtout comme je viens de le dire, parce que cette histoire il faut la découvrir en la lisant. Sinon toute la surprise serait gâchée et ça serait tellement dommage.. Lululand c’est le genre d’histoire qui se vit littéralement. Je vous invite vraiment à foncez découvrir cette duologie. Ce thriller d’anticipation dans cette ambiance cyberpunk saura vous ravir.

La fin est est fin dure mais que je trouve nécessaire. En même temps, c’est une belle fin. Très étrange dis comme ça mais vous le lisez vous comprendrez. Comme je l’ai déjà dit, cette fin était parfaite et je ne voyais pas une autre fin possible. Cette dulogie a su conquérir mon coeur de lectrice. Bien que je ne soit pas mon genre de prédilection et que je n’en lis pas plus que ça, c’est toujours très plaisant de sortir des sentiers battus. Une très belle découverte et je remercie encore une fois Federico pour la confiance qu’il m’accorde à chaque fois. Un récit haletant, une plume addictive, une intrigue palpitante. Le tout vous offre une lecture inoubliable qui ne vous laissera pas indifférent!


Une réflexion sur “Lululand Infrarouge de Federico Saggio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s