Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins de Alejandro Palomas

C’est l’histoire de Guille… C’est l’histoire d’un petit garçon débordant d’imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L’histoire d’un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D’une institutrice qui s’inquiète confusément pour l’un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D’une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l’air d’aller beaucoup trop bien. Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ?

Un roman choral aussi tendre que bouleversant, qui emprunte à l’enfance toute sa sincérité désarmante pour dire l’amour, le vide, le rêve et la puissance de l’imaginaire.

Ce roman est un de mes romans préférés et je me suis rendu compte que je n’avais même pas pris la peine de le chroniquer (honte sur moi). Je me suis donc dit que l’excuse était parfaite pour une petite relecture. Je l’ai encore une fois dévoré en une soirée et je peux enfin mettre mes mots sur mon ressenti et écrire une belle chronique. Lorsqu’il est sorti, j’avais été attiré par son titre, je me suis penchée sur le résumé et j’ai vraiment été plus qu’intriguée par ce résumé. J’avais tellement envie de découvrir cette histoire. Et ça a été un énorme coup de coeur, si bien qu’il fait parti de mes romans préférés de tous les temps. Je peux dire que ma relecture a été à la hauteur de la première, ça a été encore une fois un énorme coup de coeur, une lecture remplie d’émotions. Et je me suis rappelée à quel point j’aimais ce roman.

La plume de l’auteur est tout simplement merveilleuse à lire. C’est fluide, c’est addictif, clairement tout ce que j’aime lorsque je lis un roman. De plus, c’est un roman qui se lit vraiment très vite, on ne voit pas les pages défiler tant on est impliqués dans l’histoire. On alterne les points de vues entre les différents personnages. Mon point de vue préféré c’est définitivement celui de Guille, l’écriture d’un enfant de neuf ans je trouve que c’était merveilleux à lire. Plus les pages passent plus on comprend certaines choses mais malgré ça, on est tenu en haleine tout le long du roman, jusqu’à la dernière page.

Dans ce roman, on va suivre le personnage de Guille. Ce petit garçon à l’imagination débordante voue un amour sans faille à Mary Poppins. Son père, avec qui il vit, est un peu bougon et a du mal à accepter le côté sensible et rêveur de son fils. On a aussi l’institutrice de Guille qui s’inquiète confusément pour ce petit garçon qui vit un peu trop dans ses rêves. Et puis la psychologue scolaire qui reçoit ce petit garçon qui a l’air d’aller beaucoup trop bien. Quel mystère Guille peut bien cacher derrière cette apparence si tranquille mais pourtant si fragile?

Si vous saviez l’amour que je porte pour ce roman! Ça a été un tel coup de coeur qu’il m’est limite difficile de trouver les bons mots pour en parler. On a là une histoire extrêmement touchante. C’est un tourbillon d’émotions que l’on ressent à la lecture de ce livre. On a un père qui s’occupe seul de son fils et qui a vraiment du mal à gérer le caractère de son fils. Le petit garçon vit dans ses rêves, voue un amour pour Mary Poppins et est un petit garçon hypersensible. Il ne s’intéresse pas au rugby ou au foot. Lui il préfère traîner avec son amie, et s’enfermer dans son monde. Plus on avance dans le roman et plus le mystère autour de Guille s’éclaircit. Et plus on en découvre, plus l’émotion prend le dessus. Même si je l’avais déjà lu et que je connaissais l’histoire, je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir toutes ces émotions comme si c’était la première fois que je découvrais cette histoire.

Le personnage de Guille est un personnage tout simplement incroyable. Ce petit garçon de neuf ans a un courage incroyable et une force de caractère qui m’a vraiment impressionné. Je n’en dis pas trop parce que ça pourrait facilement spoiler un ou plusieurs éléments importants de l’histoire. Mais sachez que ce petit gars est tout simplement exceptionnelle. Pour lui, Mary Poppins est la solution à tous les problèmes, il suffit simplement de prononcer le fameux mot magique Supercalifragilisticexpialidocious pour que tout ses soucis s’envolent. C’est principalement pour ça qu’il voue cet amour inconditionnel à Mary Poppins et surtout qu’il veut être elle plus tard. J’ai tant aimé ce petit garçon, on ne peut pas être insensible face à son histoire, pour moi c’est tout simplement impossible. Il est si touchant, si mignon et adorable, si incroyable. On découvre toute la naïveté parfois qu’un enfant de neuf ans peut avoir et j’ai trouvé ça si touchant. J’ai beaucoup aimé également la petite Nazia, l’amie de Guille. Son histoire m’a beaucoup touchée également. J’ai trouvé ce que sa famille faisait était un peu cruel tout de même.. J’aurais aimé en savoir plus sur son cas mais il me semble qu’un livre par rapport à elle a été écrit mais je ne suis vraiment pas sûr de ça pour le coup, il me semble avoir vu l’info passer une fois. En tout cas j’aimerais beaucoup en savoir plus parce qu’il est vrai qu’ici on reste tout de même dans le flou. En tout cas cette petite m’a beaucoup touchée également.

Je pourrais parler de ce roman pendant des heures et des heures. Je pourrais le relire encore et encore et encore à l’infini sans jamais m’en lasser. C’est une des plus belles histoires que j’ai pu lire. Une histoire intrigante au début qui dégage une multitudes d’émotions et qui finit par nous arracher quelques larmes à la fin. Pour moi, c’est impossible de ne pas aimer suivre l’histoire de Guille, ni être insensible d’ailleurs. C’est un roman qui se lit en un rien de temps, on est tellement embarqué dans cette histoire qu’on ne voit pas le temps passer. On est tout simplement dans une bulle et plus rien autour ne compte. On veut savoir ce qu’est le mystère qui plane au dessus de Guille et son père. On comprend petit à petit, à force d’avancer et que les pages défilent. C’est la seconde fois que je lis ce roman et je pourrais presque déjà le relire. Et je pense que ce n’était pas la dernière fois que je lisais ce roman. Ça faisait vraiment très très longtemps que je n’avais pas autant aimé un roman. Un vrai coup de foudre. Je ne peux que vous le conseiller, ce roman est une vraie pépite foncez le découvrir!


Une réflexion sur “Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins de Alejandro Palomas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s