La nuit où les étoiles se sont éteintes de Nine Gorman & Marie Alhinho

« J’aimerais lui rétorquer que les étoiles s’éteignent et que quand c’est le cas, elles détruisent tout sur leur passage. J’aimerais lui dire que parfois, c’est comme ça que je me sens, comme une supernova sur le point de se transformer en trou noir. »

Depuis que sa mère est en prison, Finn pense ne jamais pouvoir remonter la pente. Il se laisse sombrer et tente de s’oublier entre les bras des filles. Mais la vie prend parfois des tournants inattendus… Certaines rencontres éclairent sa route, comme des lumières dans la nuit.

Plus sombre est le chaos, plus belle sera l’étoile.

Ce roman, je l’ai repéré au moment de sa sortie, j’avais tant envie de le découvrir! Je dois bien avouer que ce qui m’a attiré au début c’est bien sa couverture. Non mais sincèrement elle est tellement belle! On ne juge pas un livre à sa couverture mais une couverture aussi sublime, ça nous donne inexorablement envie de s’intéresser à ce roman. A force de voir des avis plus que positifs sur ce roman, j’avais encore plus envie de le lire. Mais ce qui a fini par me faire craquer, c’est de voir les storys de Nine et Marie qui sont actuellement à La Nouvelle Orléans et qui nous partagent les lieux qui sont dans le roman. A force de les voir j’avais vraiment envie de découvrir le roman. Maintenant que c’est chose faite, mon regret c’est bien d’avoir attendu si longtemps.

Je connaissais la plume de Nine avec Le pacte d’Emma et celle de Marie avec Wicca. alors je suis ravie de découvrir ce roman à quatre mains. J’ai tant de choses à dire sur ce roman mais en même temps je peine à trouver mes mots tant cette lecture m’a marqué. Je n’ai clairement pas vu les quasi 500 pages défiler. Ce sont des chapitres courts (quel bonheur) et surtout ce sont des chapitres qui défilent à toute vitesse. La plume est divine à lire, c’est super fluide et addictif! C’est le genre de roman quasi impossible à reposer, Le genre de roman où on se dit « allez encore un chapitre » et puis au final vous en enchaînez 20. C’est le genre de roman que j’aime le plus lire au monde. Ceux qui vous envoûtent tellement qu’ils vous font oublier tout ce qui se trouve autour de vous. C’est ce que j’ai ressenti avec ce roman.

On va suivre le personnage de Finn, sa mère est en prison. Il peine à remonter la pente et pense même d’ailleurs qu’il n’arrivera jamais à la remonter. Il se laisse sombrer petit à petit, un peu plus chaque jour et tente de s’oublier entre les bras des filles.. Mais sa vie prend un véritable tournant lorsqu’il fait la rencontre du groupe d’amis de Kenna. Elle ne cesse de le harceler et à force il finit par traîner avec la bande. Au final, la vie nous réserve parfois beaucoup de surprises, certaines rencontres éclairent sa route, comme des lumières dans la nuit.

Je suis littéralement tombée amoureuse de ce roman. Et je n’exagère même pas lorsque je dis ça. Vous l’aurez compris, cette lecture a été un énorme coup de coeur intersidéral. Il ne m’a fallu que quelques chapitres pour que ça soit un coup de coeur. Mon instinct ne se trompe jamais et il ne ma faut que quelques pas pages pour déjà me faire un avis. Ici, je n’avais lu que quelques chapitres que j’étais déjà plus que conquise. Résultat de cette lecture: énorme coup de coeur. Je dois même avouer que c’est ma meilleure lecture de 2022 pour le moment. Cette lecture m’a profondément marqué et je ne risque pas de l’oublier. C’est vraiment le genre de roman qui laisse sa marque en vous.

J’ai ressenti une tonne d’émotions durant ma lecture. Inutile de nier que j’ai pleuré des litres et des litres de larmes, je suis quelqu’un qui a tendance à très vite pleurer alors je peux vous dire qu’ici j’ai été servie!Ça a été les montagnes russes pour moi. Comme je viens de le dire, j’ai énormément pleuré, surtout à la fin bon dieu mais cette frayeur que j’ai eu, j’ai clairement entendu mon coeur se briser en millions de morceaux. J’ai donc énormément pleuré, mon oreiller s’en souvient encore, j’ai beaucoup ris également, je me suis sentie triste. Bref, cette lecture nous fait ressentir un tourbillon d’émotions qui ne vous laisseront pas indifférents, ça c’est sûr.

Dans ce roman , on aborde des thèmes qui sont vraiment difficiles à lire. Mais j’ai beaucoup aimé le fait d’avoir été prévenu au début de roman, je trouve ça hyper important parce que certaines personnes ne sont pas du tout à l’aise avec certains sujets et c’est important de prévenir le lecteur. J’ai encore plus apprécié le fait qu’il y a une étoile en début de chapitre qui, justement, nous annonce qu’un des TW sera abordé dans ce chapitre. Ça paraît peut être con mais au moins on sait à quoi s’attendre et surtout on est prévenus! Donc comme je le disais, les thèmes abordés sont difficiles, on y parle viol, violences sur mineurs, consommation de drogue ou encore l’homophobie.

Parlons un peu des personnages. Il y a tellement mais tellement de choses à dire! Commençons par Finn, petit coeur, j’ai eu envie de le serrer dans mes bras tout le long du roman.. C’est un personnage détruit, qui ne cesse de s’auto-détruire un peu plus chaque jour. Sa mère est en prison et ça le tue à petit feu; il fait des combats pour gagner pas mal d’argent pour aider sa mère et puis aussi parce qu’il adore s’en prendre plein la gueule également, il se drogue, ne cesse de fumer de la weed. Il est empli de colère, de culpabilité et j’en passe. Plus on avance dans le roman et plus on comprend pourquoi il est rongé comme ça. Et ça, ça m’a arraché le coeur. J’ai eu tellement mais tellement de peine pour lui. C’est fou à quel point son histoire m’a touché. Mais ce qui m’a le plus touché c’est de voir son évolution. Plus on avance, plus il se reconstruit et ça grâce à la bande. Et ça putain mais ce que c’était beau à voir! On a également Nate, personnage que j’ai énormément aimé et qui m’a également touché. Il est tellement adorable et j’avais tant envie de le prendre dans mes bras lui aussi. En avançant dans le roman, on en découvre un peu plus sur lui mais surtout ce qu’il cache. vous vous doutez bien, qu’encore une fois mon coeur s’est littéralement brisé en mille morceaux. C’est en grande parti grâce à lui que Finn va remonter la pente. Il est un vrai soutien pour lui. Et puis la relation qu’ils ont tous les deux, ils sont tellement mignons ensemble! On a également Kenna, et quel personnage celle là! Au début j’avais un peu de mal avec elle. Elle a trop d’énergie pour moi, elle se mêle d’absolument tout et surtout de ce qui ne la regarde pas, elle a tendance à foutre un peu la merde autour d’elle. Mais au final c’est le rayon de soleil de la bande! C’est elle qui force Finn a entrer dans la bande, elle le fait tellement chier et elle ne lui laisse tellement pas le choix qu’il se retrouve malgré lui embarqué là dedans. Mais au final quand on voit comment tout ça se termine, on ne peut nier que cette peste de Kenna a vraiment bien fait de lui forcer la main. Si au début j’avais du mal avec elle, j’ai fini par beaucoup l’aimer. Elle est tellement nature, n’a aucune gêne et ça nous apporte des scènes absolument fantastiques par moment. Elle me fait tellement rire. On a aussi Kurt et Jaeger, un peu plus discret malgré tout mais j’ai beaucoup aimé également ces deux personnages. J’ai beaucoup aimé également le personnage de Cliif, l’oncle de Finn.

C’est rare que j’écrive autant de mots lors d’une chronique mais quand j’aime un roman à ce point, je pourrais vraiment en parler pendant des heures et des heures. Même là, je suis sûre qu’en réfléchissant encore je pourrais rajouter encore une tonne de mots. J’ai absolument tout aimé dans ce roman. La plume des deux auteures est tout simplement merveilleuse à lire. C’est fluide, c’est addictif, on est embarqué dans cette histoire. L’intrigue est super intéressante. On a des flashbacks et des moments dans le présent. On découvre petit à petit l’évolution de Finn au fur et à mesure que les mois passent. On a les moments dans le présent où l’on suit la bande lors de leurs road trip à travers les Etats-Unis. Les personnages sont haut en couleurs, cette bande est exceptionnelle et les personnages ont tous un truc qui les rendent uniques. Les émotions que j’ai ressenti durant toute ma lecture m’ont vraiment tourmenté le coeur. Ce roman a été un énorme coup de coeur, ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un coup de coeur aussi fort pour un roman. Il laissera sa marque en moi, c’est sûr et certain. Je suis vraiment très très impatiente de découvrir le roman de Nate, je sens qu’il va être merveilleux!


Une réflexion sur “La nuit où les étoiles se sont éteintes de Nine Gorman & Marie Alhinho

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s